L O M É  L I V E S  H E R E !

Togo - La difficile renaissance de l’UFC


Politique
LomeChrono | | 1 Commentaires |Imprimer Lu : 197 fois

L’Union des forces de changement (UFC) peut-elle retrouver ses lustres d’antan ? La question se pose bien qu’elle soit aujourd’hui la première force de l’opposition parlementaire, ce statut semble être l’arbre qui cache la forêt.

Jadis très populaire dans le pays, l’image de Union des forces de changement s’écorne après que son président charismatique Gilchrist Olympio a signé le 26 mai 2010 un accord avec le parti au pouvoir, Rassemblement du peuple togolais (RPT) devenu aujourd’hui Union pour la République (UNIR). Cet accord qualifié de « braves » en dehors du fait qu’il a permis à certains militants de l’UFC de faire partie du gouvernement - mais à des postes de responsabilité sans réelle influence - a creusé un fossé entre le parti de l’opposition et le peuple.

Coquille vide

La conséquence immédiate a été la scission du parti « Détia ». La plupart des têtes pensantes ont préféré quitter le navire et sont allés fonder l’Alliance nationale pour le changement (ANC). Jean-Pierre Fabre, ancien secrétaire général de l’UFC, le vrai numéro 2, en prend les commandes.

Le noyau qui reste autour du président Gilchrist Olympio est plus préoccupé par sa panse qu’autre chose. Affaibli par l’âge (il est né le 26 décembre 1936) et la maladie, le patriarche comme certains le surnomment, voit toute l’œuvre politique de sa vie partie en fumée au fur et à mesure que le temps passe, devenant même la risée d’une partie de ses compatriotes.

Critique de l’accord de 2010

Interpellé, alors que le Togo s’enlise dans la politique, l’héritier de l’Ablodé, fait une sortie fracassante le 28 novembre 2017. Au cours d’une conférence de presse organisée dans sa résidence à Lomé, le "maréchal" demande « un retour aux fondamentaux de la Constitution de 1992 », le texte fondamental limite le mandat présidentiel à deux quinquennats.

Selon lui, ledit accord « demandait au RPT les mêmes concessions qui sont aujourd’hui encore réclamées par les manifestants » de la Coalition de l’opposition. Et de lancer un pavé dans la mare : « Force est de constater que les termes de cet accord ne sont pas entièrement réalisés. Malgré ces insuffisances, nous avons fait le difficile choix de rester fidèle à notre engagement, conscients du fait que les espérances de changement et notre vision d’un Togo nouveau sont toujours à réaliser ».

Pour terminer son intervention de ce jour-là, il annonce qu’il se retire de la vie politique et demande à Faure Gnassingbé (élu en 2005 et réélu en 2010 et 2015) de ne pas briguer un quatrième mandat en 2020.

Renaître

Traversant une crise en interne couplée de de son impopularité, l’UFC s’en est sortie avec finalement 7 sièges lors des élections législatives du jeudi 20 décembre dernier. Ce score fait d’elle la première force parlementaire de l’opposition. Néanmoins, les conditions dans lesquelles le scrutin a été organisé ne permettent pas de connaître les valeurs réelles des partis ayant participé ce que dans certains milieux on désigne par une farce électorale.

Gilchrist Olympio même s’il conserve toujours son titre du président national, n’a plus cette force de mobilisation et de leadership qui lui ont servi tout au long de sa lutte pour l’alternance politique au Togo.

Dans la confusion qui y règne, d’autres fidèles claquent la porte. Ces derniers ne supportent pas les attitudes extravagantes et condescendantes des arrivistes venus profiter d’un patriarche de plus en plus faible.

Sambiani Djimongou, le Secrétaire général démissionne. Il est remplacé dans la foulée par Teddy Edwards Mensah chargé de gérer les activités quotidiennes du parti jusqu’à l’organisation d’un nouveau congrès. « Je veux être un militant sans mandat électif, idée d'être disponible pour animer la vie du parti UFC », lance-t-il et de poursuivre : « Nous avons l'impérieux devoir de renouveler nos pratiques politiques dans notre fonctionnement et dans la façon dont nous devons déployer notre action politique au niveau de l'opposition parlementaire ». Parviendra-t-il à lui faire retrouver la place qui était la sienne avant l'accord de 2010? C'est une mission qui s'annonce compliquée.

A.H.





Togo Kossi Aboka (aussi) quitte l’Assemblée nationale 
Togo L’étude du texte des réformes débute ce 23 avril 
Togo Yawa Kouigan catapultée au service Com de la Présidence 
Togo L’UNIR contrôle l’essentiel des commissions de l’Assemblée nationale 
Togo 3 militants du PNP interrogés au SRI 
Togo Les réformes par prestidigitation 
Togo Un virus de division attaque ‘’Les Démocrates’’ 
Togo Les regards désormais tournés vers l'Assemblée nationale 
Togo Une révision des listes électorales avant les locales 




 1   CECILE | Vendredi, 8 Février 2019  - 23:34
  Témoignage : Je me nomme Cécile âgée de 33 ans.J’étais en relation avec mon homme il y a de cela 3ans et tout allait bien entre nous, à cause d’une autre femme il s’est séparé de moi depuis quelques mois. J’avais pris par tous les moyens pour essayer de le récupéré mais hélas ! Je n’ai fais que gaspiller mes sous. Mais par la grâce de dieu l’une de mes amies avait eut ce genre de problème et dont elle a eut satisfaction par le biais d’un nommé HOUNON AZE au premier abord lorsqu’elle m’avait parlé de ce puissant je croyais que c’était encore rien que des gaspillages et pour cela j’avais des doutes et ne savais m’engager ou pas. Mais au fur des jours vu ma situation, elle insiste a ce que j’aille faire au moins la connaissance de ce puissant en question et c’est comme cela que je suis heureuse aujourd’hui en vous parlant. C’est à dire mon homme en question était revenu en une durée de 7jours tout en s’excusant,aujourd’hui il me suggère à ce qu’on se marie le plus tôt possible, je me plains même pas et nous nous aimons plus d’avantages. La bonne nouvelle est qu’actuellement je suis même enceinte de 2 mois. Sincèrement je n’arrive pas à y Croire qu’il existe encore des personnes aussi terrible, sérieux et honnête dans ce monde, et il me la ramené, c’est un miracle.Je ne sais pas de quelle magie il est doté mais tout s’est fait en moins d’une semaine, il est fort dans tous les domaines.
Tél (whasapp/Viber) : +229 66 54 77 77
Voici son site : https://www.grand-marabout-retour-affectif.fr
PLUS COMMENTÉS
1 Togo  - Les véreux distributeurs de semences dans le collimateur du gouvernement

2 Togo  - Une ex-Secrétaire des droits de l’Homme à la tête de la CNDH

3 Togo  - Le SYNPHOT boude encore le 1er Mai

4 Togo  - Le RJCHT à l’heure de sa redynamisation

5 Togo  - Une moto emportée dans un braquage à Lomé

PLUS POPULAIRES
1 Togo  - Le livre et ses bienfaits divulgués à Kara

2 Togo  - Lomé, capitale de la nuit du football africain en juin prochain

3 Togo  - Championnats du monde de tennis de table: Les Togolais font une bonne entame

4 Togo  - Les véreux distributeurs de semences dans le collimateur du gouvernement

5 Togo  - Ces évènements marquant la célébration des 59 ans d’indépendance


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Mention légale | Partenaires