L O M É  L I V E S  H E R E !

Togo - Le bilan 2018 et les perspectives du Conseil de l’Entente


Société
LomeChrono | | Commenter |Imprimer Lu : 179 fois

Patrice Kwamé, le Secrétaire exécutif du Conseil de l’Entente, dresse le bilan des activités réalisées au cours de l’année finissante et les défis auxquels il va faire face en 2019.

L’institution sous-régionale a probablement fait sa dernière activité pour le compte de 2018 avec sa réunion du 1er décembre à Lomé consacrée au budget 2019, à la sécurité et à la paix. Un petit retour en arrière montre que le Conseil de l’Entente, au cours de l’année qui finit dans quelques jours, s’est attelé à poursuivre la coopération politique entre ses Etats membres.

Cet organe politique se propose de se rapprocher de la CEDEAO pour « travailler ensemble » dans la résolution des conflits par la médiation. « Nous pensons que bientôt nous pouvons travailler de concert avec la CEDEAO par rapport au mécanisme de médiation », insiste Patrice Kwamé au micro de telegramme228.com.

Dans le volet sécuritaire, le partage des renseignements est à l’étude. Les questions relatives au développement ont occupé une bonne place dans les options à travers des projets de forage en hydraulique, de l’électrification, de construction d’infrastructures sanitaires et scolaires….

« J’aurais bien voulu faire 1000 puits au Togo, 1000 villages électrifiés au Togo, plein de villages avec un centre de santé… parce que, en réalité, la plus grande menace, c’est le sous-développement. Tant qu’on n’aurait pas régler le problème de sous-développement, la question du chômage des jeunes, la question de la migration des jeunes, toutes ces questions-là resteront posées. Donc mon gros souhait, c’est qu’on arrive effectivement à surmonter ces questions-là, en développant notre pays », regrette M. Kwamé.

L’année prochaine, le Conseil de l’Entente s’emploiera à renforcer sa position. Selon son Secrétaire exécutif, du Task-Force groupe ACP-CEDEAO-Conseil de l’Entente sortiront des « projets dans l’espace entente que pourrait financer le groupe ACP ». Il s’agit-là d’« un saut qualitatif », résume-t-il avant de souhaiter que les prochaines élections au Togo se déroulent dans la paix.

A.H.



Togo « Être femme et être entrepreneur il faut avoir un emploi du temps bien ordonné… », Lucia Allah-Assogba 
Togo Des élèves défenseurs de l'environnement 
Togo Qui est Zémidjan, et qui ne l’est pas ? 
Togo La nouvelle politique minière comporte deux axes principaux 
Togo Un coup de pouce à la production de viande 
Togo Les enjeux et métiers de la communication d'aujourd'hui 
Togo Production cotonnière : Début de la campagne 2019-2020 
Togo Région des Savanes : 4 villages vont bientôt bénéficier de l'eau potable à partir de l'énergie solaire 
Togo Le prétexte de lutte anti-terroriste 



PLUS COMMENTÉS
1 Togo  - « Être femme et être entrepreneur il faut avoir un emploi du temps bien ordonné… », Lucia Allah-Assogba

2 Togo  - Des élèves défenseurs de l'environnement

3 Togo  - Qui est Zémidjan, et qui ne l’est pas ?

4 Togo  - Production cotonnière : Début de la campagne 2019-2020

5 Togo  - HCRRUN: Prothèses à un coût raisonnable

PLUS POPULAIRES
1 Togo  - Le député Innocent Kagbara retourne à sa base

2 Togo  - « Être femme et être entrepreneur il faut avoir un emploi du temps bien ordonné… », Lucia Allah-Assogba

3 Togo  - La "Coalition rénovée" veut conquérir le pouvoir en 2020

4 Togo  - Les meilleures banques au Togo selon la BCEAO

5 Togo  - Des élèves défenseurs de l'environnement


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Mention légale | Partenaires