L O M É  L I V E S  H E R E !

Togo - Drame au grand marché : Fiatouwo Sessenou sur les dessous de la construction de l’immeuble


Société
LomeChrono | | 3 Commentaires |Imprimer Lu : 1138 fois

Vendredi dernier, lors d’une descente sur le terrain, Fiatouwo Sessenou, ministre en charge de l’Urbanisme et de l’Habitat a été interrogé sur les causes de l’effondrement des deux étages d’un immeuble au marché d’Adawlato. C’était lors d’une campagne de sensibilisation sur l’importance de l’obtention du permis de construire.

S’agissant de l’immeuble à 7 étages au grand marché dont l'affaissement de deux a causé des pertes en vies humaines, Fiatouwo Sessenou a reconnu que le propriétaire a obtenu un permis de construire en 2011. Seulement sur le permis de construire il n'était accordée que la construction de 5 étages.

Et de s’étonner : « Curieusement, nous constatons aujourd’hui que le propriétaire a ajouté deux (2) niveaux, R+7 sans obtenir un permis pour les deux (2) derniers niveaux. Et nous déplorons les trois (3) morts et six (6) blessés ».

Pour ce faire, celui-ci a laissé entendre que l’Etat ne fermera pas les yeux sur « l’incivisme de certains concitoyens(…) ». « Des mesures seront prises et ces maisons feront l’objet de démolition, que des critiques acerbes ne viennent pas contre le Gouvernement », a-t-il prévenu.

M E



Togo FCFA : dix artistes dont un Togolais dénoncent la monnaie coloniale 
Togo Les gestionnaires des ressources humaines en congrès 
Togo 20 juin : 13163 réfugiés venus de 17 pays 
Togo Transport : Une révolution annoncée dans quelques pays africains dont le Togo 
Togo Déplacement d’une partie des sépultures du cimetière de Nlessi 
Togo Dama Dramani promet aux populations de leur faire visiter la nouvelle assemblée 
Togo Dapaong: des femmes se forment en gouvernance locale 
Togo Edem Kodjo, lauréat du «Prix Jugurtha» 2018 
Togo Etat des lieux des albinos 





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle


 

 3   Bourouli | Mardi, 12 Juin 2018  - 8:57
  La critique que l'on peut faire c'est que l'état ne suit pas les permis de construire. Il faut qu'il y ait des contrôles surprises sur les chantiers pour fesser ceux qui fraudes et finissent par tuer. Aussi qu'en est il des architectes et des pseudo maçons ? eux aussi sont en tort car ils volent sur les marchandises pour gagner et ne font pas le béton aussi solide que c'est nécessaire.

 2   republicofkara | Mardi, 12 Juin 2018  - 7:16
  N'importe quoi. Ou est le rapport avec le permis de construire?

 1   Kozah Nostra | Lundi, 11 Juin 2018  - 21:10
  Donc quand on donne un permis de construire, on ne va plus contrôler sur le chantier l'immeuble qui est effectivement construit, s'il conforme aux plans qui ont reçu le permis??? TOGO DES ANALPHABÈTES GNASSINGBÉ, PARADIS DE L'INCOMPÉTENCE!!!
PLUS COMMENTÉS
1 Togo  - La présidence de l’Université change de locaux

2 Togo  - FCFA : dix artistes dont un Togolais dénoncent la monnaie coloniale

3 Togo  - Championnat D1 :L'avant dernier acte de la saison ce week-end

4 Togo  - D1 : Enfin le classement officiel de la FTF

5 Togo  - Transport : Une révolution annoncée dans quelques pays africains dont le Togo

PLUS POPULAIRES
1 Togo  - La présidence de l’Université change de locaux

2 Togo  - « Non à la violence dans les stades » : Edition 2018, des distinctions à plusieurs acteurs sportifs

3 Togo  - FCFA : dix artistes dont un Togolais dénoncent la monnaie coloniale

4 Togo  - Championnat D1 :L'avant dernier acte de la saison ce week-end

5 Togo  - Le CACIT se félicite de la libération des 17 détenus


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Mention légale | Partenaires