L O M É  L I V E S  H E R E !

Togo - Ewéfiaga Agokoli IV trempe sa plume : de Babylone à nos jours, l’histoire du peuple éwé se raconte


Culture
LomeChrono | | 17 Commentaires |Imprimer Lu : 1430 fois

Le chef suprême des Ewés, Ewéfiaga Togbui Agokoli IV, chef Canton de Notsè, président des chefs du Togo, dans un essai intitulé « le royaume de Notsè » retrace l’histoire du peuple Ewé. L’auteur qui n’est autre que le roi des Ewés a retracé la pérégrination des Ewés depuis Babylone jusqu’à leur dispersion au sud du Togo et d’autres contrées.

L’œuvre est parue aux Edition Awoudy et compte 140 pages au total et préfacée par le Premier Ministre Sélom Klassou, natif de Notsè.

C’est en ces termes que Sélom Klassou fait l’éloge de cette œuvre et de celui qui l’a écrit : « Pour nous qui avons eu le grand privilège de préfacer le livre, il n’y a rien d’étonnant, rien de surprenant quand on comprend l’étymologie du nom royal de l’auteur à savoir Ewefiaga c’est-à dire le grand roi des Ewés… Qui d’autre que lui peut maitriser les arcanes de cette histoire… de descendre aussi loin dans les tréfonds de l’anthologie pour en sortir la quintessence dans un style qui retrace et explique l’organisation des ewés… tout en mettant en exergue la richesse de la langue Ewé ».

Selon Agokoli c’est suite à la dislocation de l’empire babylonien que le peuple Ewé s’est dispersé après plusieurs périples jusqu’à Tado puis Nostè qui signifierait NOE-TSI (Noe étant le nom du grand prêtre chasseur qui était censé guider le peuple vers d’autres horizons qui arrivé à ce lieu considéré comme le berceau du peuple Ewé a décidé d’y rester). Donc NOE-TSI, signifie littéralement Noé reste.

L’essai est bien documenté, illustré et demeure en quelque sorte une œuvre historique, pédagogique voire culturelle et cultuelle. Des éléments sur l’origine lointaine des Ewés, la construction de la muraille Agbogbo y sont décrits.

M E





Togo Aného : le rituel de la divinité Na Bosro Mafli observé 
Togo Un festival culturel pour favoriser le vivre-ensemble entre Togolais et Béninois 
Togo Culture : Pourquoi La Compagnie « Colombe » réduit ses activités ? 
Togo Canton de Bè : Dévégozan réunit le peuple autour des valeurs culturelles 
Togo « Le lion et le trône », la superstition plus présente que jamais 
Togo De la mode pour promouvoir la culture togolaise 
Togo « Dunyenyo Za » édition 2018 lancée le week-end passé 
Togo Conférence sur l’Afro Futurisme 
Togo Deuxième round de la super régionale Miss Togo : 15 tickets pour la finale 




 17   Zarathoustragbé | Mardi, 19 Juin 2018  - 14:8
  Réponse à 16-Zarathoustra
  C'est Noin-tsi qui donna Notsè par transformation phonétique
"Noin" est le nom du patriarche qui les avait conduits sur ce futur site et " tsi " veut dire " être resté" donc Noin est resté d'où Nointsi/Notsè
Lire: histoire des Adja-Tado du Professeur Gayibor Nikoé de l'ex-UB/Togo

Où on peut trouver ce document historique ?
Merci de nous situer.

Zara...

 16   Zarathoustra | Mardi, 19 Juin 2018  - 13:45
  Réponse à 2-0025
  C'est Noin-tsi qui donna Notsè par transformation phonétique
Noin est le nom du patriarche qui les avait conduits sur ce futur site de Notsè
Lire: histoire des Adja-Tado du Professeur Gayibor Nikoé de l'ex-UB/Togo

Où on peut trouver ce document historique ?
Merci de nous situer.

Zara...

 15   Zarathoustra | Mardi, 19 Juin 2018  - 13:37
  C'est Noin-tsi qui donna Notsè par transformation phonétique
Noin est le nom du patriarche qui les avait conduits sur ce futur site de Notsè
Lire: histoire des Adja-Tado du Professeur Gayibor Nikoé de l'ex-UB/Togo

Où on peut trouver ce document historique ?
Merci de nous situer.

Zara...

 14   Zarathoustra | Mardi, 19 Juin 2018  - 13:19
  Réponse à 1-0024
  C'est Noin-tsi qui donna Notsè par transformation phonétique
Noin est le nom du patriarche qui les avait conduits sur ce futur site de Notsè

 13   Princedavidoff | Mardi, 19 Juin 2018  - 11:1
  Où est-ce qu'on peut acheté le livre, je suis vivement interessé.
Est-ce que quelqu'un pourrait me dire combien de dialectes la langue EWE a?
Merci

 12   Djndjinkoudjin | Samedi, 9 Juin 2018  - 10:24
 
Encore une BD du genre " Il était une fois Eyadéma"!
Circulez...

 11   menteur | Vendredi, 8 Juin 2018  - 15:5
  Gros menteurs... ce regime 50naire de RPT/UNIR ne cesse de ns fabriquer de gros menteurs ...on aura tt vu ds ce petit TOGO: les Ewe font parti du Groupe GBE dont l'origine va de l'actuel Khartum avec long escal ds le royaume d'Oyo au Nigeria. Ce type qui n'est mem pa un sage n'a qu'a ns dire d'ou il tire ses information que nos ancestres viennent de Babylone... il est chef canton de Notse et non "chef supreme des Ewe"...mem si c'est le titr k le RPT/UNIR lui donne, il ne represente rien chez les Ewe du Togo avant mem qu'on parle des Ewe du Ghana...un corrompu de son genre

 10   le Noir | Vendredi, 8 Juin 2018  - 14:58
  Le mot éwé vient du mot éoué. éou qui veut dire juif en hébreu.

 9   i | Vendredi, 8 Juin 2018  - 14:38
  Écoutez cette histoire que les éwés viennent d' Israël ou machin Babylone, c' est de foutaise. Est-ce que ce roi peut nous prouver cela par des découvertes archéologiques? je ne pense pas, alors qu' il comprenne qu' on ne se levé pour écrire des balivernes de ce genre sans aucune preuve.
Dans ce 21eme siècle, il faut éviter de se baser sur l' histoire orale.
Les éwés viennent de l' empire Oyo point.


 8   passa | Vendredi, 8 Juin 2018  - 14:30
  Le mot ewe n existe pas ds la langue gbé selon les historiens et selon l allocution presentee par le sieur aangelo .C est la premiere erreur du sieur machin Roi des ewe. j invite le sieur Aangelo a venir nous edifier sur ce sujet

 7   democrate | Vendredi, 8 Juin 2018  - 14:14
  Je prie personnellement le grand Frère Koffi Folikpo de nous dire quelque chose à propos de cette oeuvre du Chef Agokoli IV.

Ceux qui ont quelque chose contres Monsieur Folikpo, gardez, s´il vous plaìt, vos eventuelles attaques.
Je ne m´adresse pas à vous.

 6   L'Homme qui rit. | Vendredi, 8 Juin 2018  - 12:55
  Göbekli Tepe est un site archéologique occupé de la fin du Mésolithique (voir Khiamien) au début du Néolithique (plus précisément le Néolithique précéramique A). Il est situé au sud-est de l’Anatolie, région de l’actuelle Turquie située près de la frontière avec la Syrie. Au sud-ouest se trouve la ville de Şanlıurfa. Le toponyme turc Göbekli tepe signifie « Colline au nombril », en référence à sa forme.

En Turquie, il y a un site archéologique du nom de Göbekli Tepe. Ce qui, avouez-le, consonne à la langue éwé. Peut-être que ce sont les ancêtres des Ewe qui, dans leur pérégrination, ont créé ce village.

 5   L'Histoire vous PARLENT | Vendredi, 8 Juin 2018  - 12:44
  Il a été soutenu sur ce site que les EWE viennent (présent historique) du continent MU! Or MU, continent aujourd'hui disparu, c'est il y a 355 000 ans.

 4   Tribuperdu | Vendredi, 8 Juin 2018  - 12:36
  Réponse à 2-0025
  Oui,

les Ewés font parties des tribus perdus d'Israël.

Déportés en Babylone après la chute du royaume d'Israël, les éwé sont arrivés au sud Togo après plusieurs migrations.

Merci

 3   Le Noir | Vendredi, 8 Juin 2018  - 12:26
  Abraham celui qui a créé le Judaïsme était marié à une noire nommée kétura. Ils ont eu six enfants. Ils ont vécu toute leur vie ensemble. Moïse aussi était marié à une noire. C'est écrit dans la Tora et la Bible. La Tora et la Bible ont été falsifiées, ont été blanchies. Abraham est noir.Moïse et Jésus-Christ sont noirs. Les Ewés, Minas, Gés ... sont Juifs d'origine. Depuis Juifs Chrétiens. Des hébreux noirs. Des Israélites. Avant, il y avait beaucoup de noirs dans toutes ces régions : Israel, Babylone ...
Le chef Ewefiaga Togbui Agokoli et le premier ministre Komi Selom Klassou disent la vérité.

 2   0025 | Vendredi, 8 Juin 2018  - 11:45
  Mensonges d'Aklassou et de son oncle

Babylone est la ville la plus célèbre de l'ancienne Mésopotamie dont les ruines se trouvent dans l'Irak moderne à 94 kilomètres au sud-ouest de Bagdad.

Donc, les Ewe sont des irakiens?

 1   0024 | Vendredi, 8 Juin 2018  - 10:38
  Ce n' est pas vrai, les noirs et moins les éwés ne viennent pas de Babylone.
Connaissez-vous le royaume Oyo qui s’ étendait du Nigeria au Benin?
Les éwés venaient de ce royaume et ce fut pendant la guerre civile que le peuple Éwé a quitté ce royaume et ce fut le déclin de ce royaume.
le reste de leur journée vers Notse, construction du murailles, la fuite à différentes directions de quelques éwés sont tous vrai dans ce bouquin, mais l' histoire de Babylone est une invention pure et stupide.
PLUS COMMENTÉS
1 Togo  - Les traits de caractères des jeunes modèles de réussite en entrepreneuriat

2 Togo  - Une clinique au profit des populations vulnérables d'Agbata

3 Togo  - Célébration de l’Assomption, la montée de Marie, bienheureuse Mère de Jésus-Christ au ciel

4 Togo  - Les orthophonistes d’Afrique francophone en congrès à Lomé

5 Togo  - Que devient Victoire Biaku après The Voice?

PLUS POPULAIRES
1 Togo  - Le Togo gagne une place au classement FIFA

2 Togo  - Les traits de caractères des jeunes modèles de réussite en entrepreneuriat

3 Togo  - Une clinique au profit des populations vulnérables d'Agbata

4 Togo  - Célébration de l’Assomption, la montée de Marie, bienheureuse Mère de Jésus-Christ au ciel

5 Togo  - Les orthophonistes d’Afrique francophone en congrès à Lomé


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Mention légale | Partenaires