L O M É  L I V E S  H E R E !

Togo - Un contrôle d’identité se substitue à une violation systématique des droits de l’homme


Politique
LomeChrono | | 7 Commentaires |Imprimer Lu : 1447 fois

image illustrative

Samedi nuit, une rafle a été organisée par la gendarmerie à Agoè et ses environs sous prétexte d’un contrôle d’identité. Le rôle régalien de la protection des populations des forces de sécurité s’est substitué en une violation systématique des droits de l’homme cette nuit. Le Délégué National aux Affaires Intérieures du Parti des Togolais, Gnimdéwa Atakpama, les pièces d’identités en main a été victime de cette violence. Une énième violation des droits de l’homme dans un pays où l’impunité règne. « On ne doit pas être habitué à la violation des droits de l’homme », a laissé entendre le carde du Parti des Togolais après le communiqué du Président Nathaniel Olympio dont voici la teneur!

Depuis quelques temps, sous prétexte de contrôle d’identité, les paisibles citoyens sont
brutalisés et roués de coups par des gendarmes affectés à cette tâche, avant d’être jetés manu
militari dans des camions puis conduits au poste de gendarmerie.

C’est ce qui s’est encore produit dans la soirée du 21 Avril 2018. Comme beaucoup d’autres
Togolais, Monsieur Gnimdewa Atakpama, Délégué National aux Affaires Intérieures au sein
de Parti des Togolais, a été victime de cette brutalité et de cette violence des forces de
sécurité, alors qu’il a présenté sa carte d’identité.

En effet, lorsque les citoyens détenteurs de leur carte d’identité sont maltraités de la même
manière que ceux qui n’en ont pas, on comprend aisément que d’autres motifs inavoués sous-tendent ces rafles. Une opération régulière de contrôle d’identité qui se transforme en
traitements inhumains et dégradants pour les citoyens, cela confirme la nature violente du
régime et le peu de considération qu’il accorde à la dignité humaine.

Parti des Togolais s’indigne profondément et condamne avec vigueur :

• le traitement affligeant que le régime continue de faire subir aux Togolais en vue de les
humilier ;
• la violence gratuite exercée volontairement sur les populations dans le but de les
terroriser ;
• le manque de respect de la dignité humaine qui fait du Togolais une cible de violence
injustifiée.

Sachant qu’environ 75% de la population togolaise est volontairement privée de pièce d’état
civil, dans le but de mieux manipuler le fichier électoral, on peut raisonnablement s’interroger
sur l’objectif réel de ces contrôles nocturnes exercées avec violence suivis de dépôt au poste
de gendarmerie.Cette pratique ne s’apparente-t-elle pas à une manière déguisée d’interdire les sorties nocturnes au Togolais privés ou non de pièce d’identité ?

Parti des Togolais appelle le peuple togolais à la vigilance et à la mobilisation pour l’alternance
et pour la démocratie qui seule peut conduire à bannir les pratiques inhumaines et dégradantes
inhérentes aux dictatures.

Fait à Lomé le 22 Avril 2018
Le Président par Intérim

Nathaniel OLYMPIO



Togo Le Mouvement "En aucun Cas" condamne la dispersion de son meeting du samedi 
Togo Ces rafles policières qui ramènent le « pays à des périodes de non droits et de confiscation des libertés publiques » 
Togo Pour le passage de Faure Gnassingbé, des dos d’âne nuitamment rasés 
Togo Un mandat d'arrêt contre des Togolais au Ghana 
Togo Le gouvernement au FIDH: les manifestations de l'opposition « n’avaient rien de pacifiques » 
Togo 62è Session de la CADHP, la FIDH crie au secours du Togo 
Togo Affaire Bolloré et Pustch au Burkina : Togo Debout pour plus de lumière sur les deux affaires 
Togo Hounongan Atchinou K. M. Soto 1er : « Nous disons aux acteurs politiques de mettre un peu de l’eau dans leur vin… » 
Togo « Le plan B » du mouvement "En Aucun Cas" pour mettre fin à l’injustice sociale 




 7   Prisons clandestins l-2 | Mardi, 1 Mai 2018  - 23:53
  L opposition doit prendre ces raides au serieux.c est ainsi que mon cousin a ete arrete en 2009 et depuis, personne ne n a de ses nouvelles.Et il parait qu il ya une prison clandestine au sous sol de LOME 2 .Les responsables des droits de l home doivent aller inspecter ces prisons.

 6   Diaz Tokoin | Mardi, 24 Avril 2018  - 6:47
  Réponse à 5-Le Vrai Jay Bon Jeu
  Le fossoyeur de la république, le corbillard, le croc mort Faure est comme de la neige, on ne sait jamais où il va tomber, combien de centimètre il y aura encore moins combien de temps il tiendra...

Il fait grelotter les derniers moutons du capitaines (kakis, trellis et bleus) qui usent de toutes leurs forces et déploient bcp de moyen pour pour empêcher le soleil (le peuple) de le fondre...

Cette neige (Faure le triso) amuse bcp les enfants et ne fait pas du tout rire les adultes...

Au togo, on en veut plus de bons petits soldats disciplinés assimilables à des moutons de panurge mais de bons flics républicains qui savent protéger leur peuple et évaluer des situations dans l'intérêt supérieur de la population et de la nation toute entière et non dans l'intérêt d'un seul trisomique...

Faites passer le message, Diaz Tokoin

 5   Le Vrai Jay Bon Jeu | Lundi, 23 Avril 2018  - 23:11
 

" Voici le message de Koffi Annan au frodeur faure eyadema... :

"Si un leader ne veut pas quitter
Si un dirigeant reste trop longtemps au pouvoir et considere les "Elections"........... comme etant .........."Un Jeu"...........................
et reste en place au terme de on mandat, peut etre l'alternative pour le faire partir c'est un coup d'etat. ou que les populations prennent les rues.."

 4   Le Vrai Jay Bon Jeu | Lundi, 23 Avril 2018  - 23:0
  Réponse à 3-TOGOSIAN
  On est , Cher Compatriote sur la meme longueur d'onde....

Conseil :
Il est grand temps pour que notre frodeur faure Plezident/Shef des Zarme'es de la milice klanik.. suive l'exemple du President/ Ministre Armenien..


 3   TOGOSIAN | Lundi, 23 Avril 2018  - 22:37
  ARMENIE ( exemple ), le President/Premier Ministre a démissionné
------

M. Pachinian a rapidement répondu qu’il était prêt à discuter, mais «seulement pour parler des conditions du départ» de son adversaire, selon des agences de presse.

Quelque 30.000 personnes, selon des journalistes sur place, ont manifesté vendredi à Erevan où la police a procédé à plus de 230 interpellations.

Les protestataires accusent Serge Sarkissian, qui vient d’achever son deuxième mandat présidentiel, de s’accrocher au pouvoir en se faisant élire Premier ministre par les députés.

Alors que la Constitution interdit au président d’effectuer plus de deux mandats, M. Sarkissian avait fait voter en 2015 une réforme controversée donnant l’essentiel des pouvoirs au Premier ministre.

 2   Gassassin | Lundi, 23 Avril 2018  - 16:39
  Les moutons des Gnassingbe' a l'oeuvre,leur sport prefere'.
Bande de mangeurs de chiens..

 1   Evil | Lundi, 23 Avril 2018  - 16:5
  Regarder les...... ils demandent des cartes d identite alors qeux meme n ont pas de passport. Des illettres comme leurs dirigents.
PLUS COMMENTÉS
1 Togo  - Agbonou : un incendie ravage des boutiques

2 Togo  - Tournoi de Toulon : Les Eperviers en ordre de bataille

3 Togo  - Victoire Dogbé à la rencontre des jeunes entrepreneurs

4 Togo  - L’ « Académie politique des femmes leaders » voit le jour

5 Togo  - Le payeur général de l’Etat prête serment

PLUS POPULAIRES
1 Togo  - L’ambassade du Togo au Maroc change ses horaires de services

2 Togo  - Classement de la richesse des pays africains: le Togo 40è sur 54 pays

3 Togo  - Agbonou : un incendie ravage des boutiques

4 Togo  - Coupe du Togo : Les affiches des demi-finales sont connues

5 Togo  - Tournoi de Toulon : Les Eperviers en ordre de bataille


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Mention légale | Partenaires