L O M É  L I V E S  H E R E !

Togo - Le passage de Michaëlle Jean à l'OIF n'a été qu'échec selon le MMLK


Diplomatie
LomeChrono | | 3 Commentaires |Imprimer Lu : 1154 fois

La secrétaire générale de la francophonie est en course pour un second mandat à la tête de cette organisation internationale. Face à ceux qui soutiennent sa candidature, le Mouvement Martin Luther King trouve que celle-ci n’a pas su s’imposer durant les 4 dernières années.

Echec et déception c’est en ces termes que le Pasteur Edoh Komi qualifie le mandat de Michaëlle Jean. Comparé à son prédécesseur Abdou Diouf, Michaëlle Jean n’a pas su fédéré les peuples autour de la langue française qui demeure le cordon ombilicale entre ces peuples.

« A quelques mois de la fin de son mandat, il n’est de secret pour personne que l’échec et la déception se conjuguent mutuellement dans son bilan(…). Alors que son prédécesseur, Abdou Diouf avait relancé l’institution pour faire d’elle une francophonie des peuples non seulement liés par la même identité de langue mais aussi soucieux des grandes ouvertures en démocratie et en état de droit, ce qui a lamentablement manqué dans le mandat de l’actuel occupant du siège du Secrétariat Général de la Francophonie», écrit de le MMLK dans un communiqué.

Ses actions ne se sont arrêtées qu’à « des séries de communiqués qui n’ont été que des effets d’annonces sans actes concrets », regrette le MMLK. Aussi le limogeage du compatriote Kako Nubukpo a été l’acte qui a le plus marqué les Togolais. Un limogeage « non pas pour faute professionnelle mais avoir opposé son avis sur l’ennuyeuse monnaie coloniale franc CFA par rapport à celui du président français Emmanuel Macron ».

Ainsi le Pasteur Edoh Komi demande une mobilisation des peuples francophones pour dire ‘Non’ au second mandat de Michaëlle Jean, la haïtienne élue Secrétaire générale de la Francophonie le 30 novembre 2014, lors du 15e Sommet de cette organisation.

M E



Togo La Secrétaire générale adjointe de l’ONU chargée du désarment a échangé avec le PM 
Togo Liu Yuxi fait commandeur de l’Ordre du Mono 
Togo PNUD : le successeur de Khartiada Lo Ndiaye a pris fonction 
Togo CEDEAO: les deux enjeux du sommet de juillet à Lomé 
Togo Diplomatie : les relations de coopération entre le Togo et la Russie en passe de redynamisation 
Togo Un émissaire d’Angela Merkel auprès de Faure Gnassingbé 
Togo L’ambassade du Togo au Maroc change ses horaires de services 
Togo Exemption de visas entre le Togo et le Maroc 
Togo Les atouts socio-économiques et culturels du Togo au centre d’une rencontre à Lomé 




 3   KoKo | Dimanche, 25 Mars 2018  - 20:49
 
On a voulu simplement avoir une femme à la tête de cette institution. Son élection est tout sauf transparent. Je n'attendais rien d'elle.

 2   clement GAVI | Samedi, 24 Mars 2018  - 15:55
  le Pasteur Edoh Komi en affirmant que 'le limogeage du compatriote Kako Nubukpo a été l’acte qui a le plus marqué les Togolais.' parle pour son propre compte et non le mien. Car, Kako Nubukpo ne pouvait pas ignorer que la Francophonie, c'est en quelques manières, le Franc CFA parce que nombre de pays qui participent à cette Organisation ont en commun cette monnaie et qu'en acceptant le poste à lui proposé à la Francophonie, il adhère à ce que cette Organisation implique.

Il ne peut pas en même temps être contre le franc CFA et être pour un poste de responsabilité lié à l'économie au sein de la Francophonie. Kako Nubukpo n'a pas été honnête avec lui même et a manqué de sincérité envers la Francophonie. Moi, Clément Gavi, connaissant mes convictions et ayant le courage de mes convictions, on me proposerait un poste à la Francophonie, je dirai merci et je refuserai. Il faut un minimum d'honnêteté et de sincérité.

Kako Nubukpo est un opportuniste. Il est de ces Togolais qui sont prêts à tout pour des raisons de faire carrière, pour mieux après dénoncer ce qu'ils applaudissaient. Sa position face au franc CFA et sa position au sein de la Francophonie constituent une contradiction. Même si, à mon avis, la Francophonie est un nid de contradictions.

Kako Nubukpo doit réfléchir sur le sens de son nom de famille, Nubukpo, qui suivant la prononciation peut signifier au moins trois choses. Nubukpo, c'est à dire quelque chose qui mérite la reflexion, Nubukpo, c'est à dire, l'observation de quelque chose d'autre ou encore Nubukpo, c'est à dire, ce qui est perdu a été retrouvé.

Cela dit, Michaëlle Jean a fait la preuve de son immoralité à la tête de la Francophonie en utilisant les fonds de cette organisation pour s'acheter des pianos et à s'offrir des chambres d'hôtel princiers.



 1   takpara | Samedi, 24 Mars 2018  - 14:46
  ne me parlez pas de cette corrompue, rompue a la culture d'hypocrisie des canadiens
PLUS COMMENTÉS
1 Togo  - Toofan : « Affairage » avec Universalis

2 Togo  - PASA : le processus de sélection devenu un business, Agadazi réagit

3 Togo  - L'UL dernière du Top 15 des meilleures Universités d'Afrique de l’Ouest

4 Togo  - Les opportunités du partenariat Université de Lomé-Université de Granada

5 Togo  - Première soirée de sélection des Miss : sept candidatures retenues

PLUS POPULAIRES
1 Togo  - Toofan : « Affairage » avec Universalis

2 Togo  - Journées de santé de l’enfant : la population invitée à faire vacciner les enfants de 0 à 59 mois

3 Togo  - PASA : le processus de sélection devenu un business, Agadazi réagit

4 Togo  - L'UL dernière du Top 15 des meilleures Universités d'Afrique de l’Ouest

5 Togo  - Les opportunités du partenariat Université de Lomé-Université de Granada


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Mention légale | Partenaires