L O M É  L I V E S  H E R E !

Togo - Affaire Dosseh et Ihou : « Dodzi Kokoroko nous a roulé dans la farine »


LomeChrono | | Commenter |Imprimer Lu : 1417 fois

Suite au sit-in des étudiants et enseignants de médecine, le président de l’Université de Lomé a rencontré une délégation. A l’issue des échanges, Dodzi Kokoroko a promis qu’il ferait libérer les Profs. Ihou et David Dosseh avant 16H. « Mais nous avons été surpris de savoir que non seulement le Président de l'Université de Lomé n'avait pas honoré son engagement et nous avait tous roulé dans la farine mais également et surtout qu'il a fait emprisonner le fils du Prof », dénonce un communiqué de la Ligue Togolaise des Droits des Elèves et Etudiants (LTDE). Aussi, la LTDE prévoit la mise sur pied d’une unité d'action syndicale composée des responsables de la STT et du SYNPHOT et des organisations universitaires pour mener la lutte pour la libération des deux enseignants et de l’étudiant, fils du prof David Dosseh. Lecture du communiqué !

Communiqué relatif à la manifestation de ce vendredi et à l'entêtement du prof. Kokoroko à faire libérer le vice-doyen de la médecine et le fils du prof. Dosseh

Dans la foulée de la manifestation tenue ce vendredi 09 mars 2018 par les étudiants et enseignants de la médecine; sit-in auquel s'étaient associés, la Ligue Togolaise des Droits des Élèves et Étudiants (LTDE), les doyens et vice-doyens de certaines facultés et écoles, le Président de l'Université a promis à la délégation qui est allée le rencontrer à la présidence de faire libérer les Prof. Ihou et David Dosseh avant 16H.

Pensant pouvoir lui faire confiance, toutes les actions d'envergures prévues ont été suspendues. Mais nous avons été surpris de savoir que non seulement le Président de l'Université de Lomé n'avait pas honoré son engagement et nous avait tous roulé dans la farine mais également et surtout qu'il a fait emprisonner le fils du Prof. David Dosseh, étudiant en 2è année de médecine, dont le seul crime est d'avoir un père honnête et engagé contre le dictature.

Aussi, il nous a été confié que le vice-doyen a fait une crise très grave due aux traitements inhumains dont il a fait l'objet à la SRI et est actuellement hospitalisé au CHU CAMPUS.

Tout ceci montre le genre de respect et de considération que le Prof. Kokoroko a pour ses collègues enseignants et les étudiants, confirme encore une fois qu'il représente véritablement un danger public et un obstacle majeur à l'avenir des droits de l'homme et des libertés fondamentales au Togo et démontre à suffisance qu'il n'a pas sa place au Conseil des Droits de l'homme des Nations-Unies.

Après avoir donc passé son temps à faire matraquer sauvagement, à gazer les étudiants, à les emprisonner, à violer en permanence les droits des étudiants et à instituer des mesures fantaisistes et autocratiques à l'Université, il a décidé de s'attaquer directement à nos professeurs, puisque les informations révèlent que c'est lui qui a porté plainte contre les enseignants en question.
Pire, celui-ci déclare que toute manifestation à l'extérieur de l'Université de Lomé sera bâillonnée et sévèrement réprimée.

Face donc à toutes ces situations, le Bureau Exécutif National de la LTDE informe l'opinion qu'une Unité d'action syndicale sera mise sur pied ensemble avec les responsables de la STT et du SYNPHOT dans les prochaines heures afin de :
-Faire libérer par tout moyen le vice-doyen et l'étudiant arrêtés,
-Mettre définitivement un terme aux diverses violations des droits de l'homme et des libertés fondamentales par le Prof. Kokoroko et ses acolytes.

Enfin, la LTDE invite les camarades étudiants et étudiantes à rester solidaires et à se tenir prêts pour participer massivement aux actions énergiques d'envergures à venir.
Ensemble, disons non à l'intrusion des corps habillés et de la sri dans les actions de l'université,

Mettons fin à la cabale et à la comédie organisé par le prof. Kokoroko

Fait à Lomé, le 09 mars 2018

Le Secrétaire Général,

Victor KOUTOWOU




Togo Les enseignants d’universités africaines renforcent leurs capacités à l’Université de Kara 
Togo BAC: L'inscription se fait désormais par voie électronique 
Togo CAMES/Agrégation de médecine 2018 : La bonne moisson des Universités publiques 
Togo Akou-Edi Joëlle, Miss Mathématiques 2018 
Togo Université privée : L’American intitute of africa dans de beaux draps 
Togo L’année académique à l’Université de Lomé démarre avec d’importants signes 
Togo Lomé accueille un forum sur la coopération entre le Togo et le Maroc 
Togo Le ministre met en garde les enseignants des Universités publiques qui privilégient le privé 
Togo Universités : La SEET annonce la couleur 



PLUS COMMENTÉS
1 Togo  - La startup Gozem trouve deux partenaires pour son expansion

2 Togo  - Santé mondiale: 6 Togolaises parmi les femmes leaders francophones

3 Togo  - L’Université de Kara suspend ses activités jusqu’à nouvel ordre

4 Togo  - 15è Foire Internationale de Lomé : 4 772 visiteurs de plus que l’édition précédente

5 Togo  - Le FMI octroie une quatrième tranche de 35 millions de dollars au Togo

PLUS POPULAIRES
1 Togo  - La startup Gozem trouve deux partenaires pour son expansion

2 Togo  - L’INAM partage ses expériences avec sa sœur de la Guinée

3 Togo  - Santé mondiale: 6 Togolaises parmi les femmes leaders francophones

4 Togo  - L’Université de Kara suspend ses activités jusqu’à nouvel ordre

5 Togo  - 15è Foire Internationale de Lomé : 4 772 visiteurs de plus que l’édition précédente


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Mention légale | Partenaires