L O M É  L I V E S  H E R E !

Togo - L’âne : une bonne chair et un moyen de transport dans le grand nord


Société
LomeChrono | | Commenter |Imprimer Lu : 681 fois

Dimanche 14 janvier dans un bas-fond du boulevard de la ville de Dapaong l’on aperçoit de loin des motos stationnées. C’est de plus près que l’on remarque l’engouement autour d’une table d’un côté et de l’autre d’une grille remplie de viande. Les friands de la viande de l’âne ne manquent jamais au rendez-vous surtout lorsque c’est un weekend.

Un vieux Nakoualb (un clan en pays Moba) est le vendeur dans ce restaurant fait de tôles noircies par le temps et la fumée de la cuisson. Face à chaque vendeur qui a la latitude de choisir son morceau, celui-ci donne un prix avant de couper avec une agilité acquise par de longues années d’expérience.

La viande de l’âne est très prisée dans cette partie du Togo. L’âne est élevé pour sa chair mais aussi pour les multiples tâches quotidiennes. La situation géographique de la ville de Dapaong, à quelques kilomètres du Burkina-Faso où le cheptel d’ânes est très important explique l’abondance de cette viande à bon prix. Ainsi, l'âne se vend à 70 000 FCFA ou 75 000 FCFA (100 euros environ). Aussi chez ces vendeurs de viandes d’ânes, la quantité ne manque pas.

Deux raisons principales expliquent ce gout inavoué pour la viande de l’âne. Les consommateurs rencontrés soutiennent que cette viande est non seulement moins chère mais aussi thérapeutique. Toutefois, ils ne veulent pas s’ouvrir pour dévoiler le secret que cache sa consommation.

« Cette viande a des vertus aphrodisiaques. Aussi elle renforce les os », explique Djapiègue, rencontré sur les lieux. Des vertus qui ne sont validées par aucune preuve scientifique.

L’âne, un moyen de transport infatigable

Dépasser la ville de Mango (550 km au nord de Lomé) partout au bord des routes, sur les sentiers, ces équidés à longues oreilles sont souvent surchargés, transportant des paysans et fardeaux, des bidons d’eau. Dans ces régions isolées, ils sont souvent le moyen de locomotion.

« Ma mère m’a conseillé d’acheter deux ânes en plus des tonneaux. Chez nous, c’est rentable. Ils puisent de l’eau de la rivière pour ceux qui construisent leur maison. Deux ânes font 150 000 FCFA et un tonneau en plus de la charrette peuvent avoisiner les 100 000 FCFA. Et par jour, le prix du transport d’eau est de 5000 FCFA minimum » explique Narjoume, jeune enseignant qui ambitionne en acheter.

Donc face aux couches défavorisées qui en ont fait un moyen de transport, c’est un business rentable dans cette région pour ceux qui ont des moyens. La contribution au budget du foyer est aussi positive que l’ensemble des autres animaux. Il peut être vendu par les éleveurs, sert d’aliments aux consommateurs et aussi bon pour les affaires.

M E



Togo Une sucrerie va ouvrir ses portes d’ici 2020 dans l’Oti 
Togo Pour un Togo nouveau, les « Forces Vices » appellent à un engagement de la société civile 
Togo Le HCRRUN entame la phase 2 du processus d’indemnisation le mois prochain 
Togo Un colloque sur les fake news se déroule à la Maison des jeunes à Kara ce matin 
Togo L'Agence de promotion et de développement des agropoles au Togo en gestation 
Togo Concours de micro-projets d’association de jeunes : Des chèques ont été remis aux lauréats ce mardi 
Togo Robert Dussey dessine le contour de l’accord ACP-UE post-Cotonou 
Togo NASA Space Apps Challenge se déroulera de nouveau à Lomé du 20 au 21 octobre 
Togo Norme ITIE : Le Togo valide 20 exigences sur 27 



PLUS COMMENTÉS
1 Togo  - Une sucrerie va ouvrir ses portes d’ici 2020 dans l’Oti

2 Togo  - Ce rôle que doit jouer la BRVM selon Kossi Tofio

3 Togo  - Issifou Bourahana, désormais sous les couleurs de Saint-Georges

4 Togo  - Le ministre met en garde les enseignants des Universités publiques qui privilégient le privé

5 Togo  - D1 : Le choc Semassi-Gomido accouche d’un nul

PLUS POPULAIRES
1 Togo  - Ce que le nouvel ambassadeur et le président de l’Assemblée nationale se sont dit

2 Togo  - La Hongrie en opération de charme au Togo

3 Togo  - Une sucrerie va ouvrir ses portes d’ici 2020 dans l’Oti

4 Togo  - Ce rôle que doit jouer la BRVM selon Kossi Tofio

5 Togo  - Issifou Bourahana, désormais sous les couleurs de Saint-Georges


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Mention légale | Partenaires