L O M É  L I V E S  H E R E !

Togo - Philippe Atakpa accuse le pouvoir de manque d’engagement


Politique
LomeChrono | | Commenter |Imprimer Lu : 372 fois

Dans une interview, Philippe Atakpa, délégué national à l’administration chargé des actions du Pacte Socialiste pour le Renouveau (PSR), parti membre du G14, a réagi sur la crise sociopolitique qui bouleverse le Togo depuis le 19 août 2017.

A la question de savoir : Que revendiquez-vous concrètement ? L’acteur de la vie politique togolais répond : « Cela fait bientôt 12 ans que l’Accord Politique Global a été signé et les autorités togolaises se sont engagées à mettre en œuvre les réformes issues de l’APG. Mais finalement qu’est-ce qui a été fait pendant toutes ces années ? S’interroge-t-il. Le pouvoir joue au dilatoire. Il fuit ses responsabilités et ne cesse de repousser la mise en œuvre d’actions concrètes. Si l’APG avait été mis en œuvre avec la limitation du nombre de mandat, M. Faure Gnassingbé ne pourrait pas se présenter aux prochaines élections présidentielles. C’est pourquoi nous nous sommes rassemblés au sein de la coalition pour réclamer en symbiose avec le peuple togolais le retour à la constitution de 1992, la réforme du cadre électoral, le déverrouillage des institutions de la République et la libération de tous les prisonniers politiques(…).
»

Abordant la question du toujours attendu dialogue annoncé par le chef de l’Etat, quelle forme de dialogue et pourquoi la coalition exige-t-il un médiateur, le délégué national à l’administration chargé des actions du PSR a donné un avis semblable à celui prôné depuis par le G14. Ce qui ne doit pas surprendre d’ailleurs.

« La coalition a réaffirmé sa disponibilité pour un dialogue sincère avec la médiation de personnalités qui inspirent confiance à tous. Ce que nous voulons, c’est un vrai dialogue. Un dialogue qui pose les vrais problèmes pour répondre aux aspirations actuelles des populations (…). Selon moi, autour de la table de discussion on doit retrouver : le Chef de l’Etat, son parti Unir, le gouvernement et la coalition des 14 partis qui portent les revendications. Le pouvoir veut choisir ou coopter ses interlocuteurs. Pour nous, ce n’est pas possible (…). Quand deux personnes ne s’entendent pas, la présence d’une troisième personne neutre peut faciliter la résolution de la crise. Le pouvoir RPT-unir ne peut pas être juge et partie. Nous allons à ce dialogue au même titre que le pouvoir. Il est donc nécessaire qu’un médiateur puisse faciliter les échanges. Lors des crises au Libéria, Gambie et aujourd’hui en Guinée-Bissau, il y a eu médiation. M. Faure Gnassingbé lui-même est médiateur dans la crise de la Guinée-Bissau. Pourquoi le pouvoir ne veut pas de médiation chez nous ? Ce pouvoir a peur de quoi ? », Se demande-t-il.

S’agissant de l’adresse de Faure Gnassingbé, le 03 janvier dernier, à la nation, il dit attendre plutôt « un discours à travers lequel le Chef de l’Etat montre qu’il mesure l’ampleur de la crise que traverse le pays et surtout quelles sont les approches de solution pour sortir de cette crise » et exprime sa déception.

La coalition a-t-elle peur du référendum ? A cette question à lui posé par le confrère, Philippe Atakpa se veut rassurant, évoque le coût qu’engendrerait pour le pays l’organisation d’un référendum et préconise plutôt une discussion.

« Non pas du tout. Je trouve cependant incompréhensible que le Chef de l’Etat annonce des discussions dans un cadre de dialogue politique et appelle au même moment ses partisans dans les rues pour soutenir l’idée de référendum. J’estime que nous devrions pouvoir nous asseoir autour d’une table et faire l’économie d’un référendum vu le coût important que nécessite son organisation », affirme l’homme politique.

Interrogé sur des dysfonctionnements qu’il y aurait au sein de la coalition, il répond : « Nous sommes réunis et mobilisés au sein de la coalition pour mutualiser nos énergies en vue d’obtenir des réformes et l’alternance de sorte que la démocratie puisse s’ancrer au Togo comme c’est le cas autour de nous. Nous avons tous ce même objectif dans la coalition. Vous connaissez le dicton ‘Diviser pour mieux régner’. La ruse a toujours été un moyen d’action du régime RPT-Unir. »

Edem (Stagiaire)








Togo L’UGSL prône la poursuite et l’aboutissement heureux du dialogue 
Togo La jeunesse du Zio formée sur le militantisme politique 
Togo Plus de précisions sur l’organisation du Forum Présidentiel de la Jeunesse 
Togo Malick Natchaba veille dorénavant sur "les projets prioritaires" de Faure Gnassingbé 
Togo Les députés en dernière session en avril prochain 
Togo Le Mouvement 'En Aucun Cas' très en colère contre le Groupe des 5 
Togo Fin hier à Kpalimé des deux jours d’atelier régional en prélude au forum présidentiel de la jeunesse 
Togo Sokodé 'acquise' à la cause d'Unir 
Togo Le mouvement En Aucun Cas appelle la Coalition des 14 à l’unité 



PLUS COMMENTÉS
1 Togo  - Concours ‘Graines du Togo 2018’ : les meilleurs connus ce samedi

2 Togo  - Les prêts bancaires, la croix et la bannière des agriculteurs

3 Togo  - UL : quand la foire des journées culturelles se transforme en lieu de débauche

4 Togo  - L’année scolaire bientôt réaménagée

5 Togo  - Des services améliorés et des innovations dans le transport routier

PLUS POPULAIRES
1 Togo  - Bénin : le corps sans vie d’une togolaise repêché d’un puits

2 Togo  - Ambassade du Togo au Maroc : les festivités du 27 avril reportées

3 Togo  - Une nouvelle victime de l’opération 'Entonnoir'

4 Togo  - « African woman awards Benelux », une togolaise primée

5 Togo  - Concours ‘Graines du Togo 2018’ : les meilleurs connus ce samedi


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Mention légale | Partenaires