L O M É  L I V E S  H E R E !

Togo - La veille des fêtes de fin d’année tétanisée par un marasme économique sur fond de crise sociopolitique


Société
LomeChrono | | Commenter |Imprimer Lu : 1154 fois

Les fêtes de Noël et du nouvel an approchent à grand pas. Le scintillement des guirlandes devant les boutiques et le concert des pétards dans tous les coins de rue de la capitale sont des signes révélateurs. Mais seulement voilà, la crise sociopolitique que traverse le pays depuis le 19 août 2017, risque de porter un coup dur aux festivités.

A quelques jours des fêtes marquant la fin de l’année 2017, des bar-restaurants, des boutiques et autres annoncent les couleurs, les décorations sont visibles dans certaines rues. Des gadgets et autres jouets pour enfants sont déjà sur le marché. Mais c'est à croire que les Togolais ne s’intéressent pas vraiment à la chose.

Le sujet s’invite à peine dans les discussions. A l’instant, beaucoup semblent ne pas être concernés par ces festivités de fin d'année. Surtout que les conditions pour festoyer manquent cruellement. Pour bon nombre de personnes, cela est dû à la crise politique qui ébranle actuellement le pays.

A en croire ces Togolais, les marches à répétition qu'organise l'opposition togolaise depuis le 19 août dernier, pour exiger le départ du régime cinquantenaire des Gnassingbé paralysent les activités économiques du pays.

« Depuis le mois d’août, les appels à manifester de l’opposition ne font que continuer. On assiste à des manifestations presque chaque semaine, ce qui paralyse l’économie. Les gens sollicitent nos services, à la fin du contrat, ils disent d’attendre pour le paiement. Même les juges, les avocats avec qui on travaille ont du mal à payer depuis que les marches de l’opposition ont commencé. On a dû contracter des prêts pour survivre, tout le monde étant méfiant à sortir le peu de sous à sa disposition et on en souffre tellement. Tout cela ne donne pas envie voire le courage de fêter à l’exception d’un miracle », regrette un conducteur de télé-taxi avant de souhaiter : « Le mieux serait de trouver une solution à cette crise pour le meilleur du pays ».

Au grand marché de Lomé, c'est le même refrain. « Les jours où l’opposition manifeste presque personne ne fait des affaires. Donc les clients ne viennent pas. Même si tu sors, la probabilité est forte que tu rentres sans revenu. Ainsi, on passe vainement des jours à la maison », raconte Adjo, commerçante au grand marché de Lomé.

Visiblement, tout le monde semble déplorer cette situation et souhaite que les prochaines discussions annoncées entre le parti au pouvoir et l’opposition connaissent un dénouement heureux. Mais quelle que soit la physionomie du mouton la fête aura bel et bien lieu !

Edem (Stagiaire)




Togo Les promoteurs du Salon international des médias tablent sur 15.000 visiteurs 
Togo Le FAIEJ fait le bilan de l’année 2018 
Togo L’ANAC certifiée ISO 9001 version 2015, une première en Afrique 
Togo La startup Gozem trouve deux partenaires pour son expansion 
Togo L’INAM partage ses expériences avec sa sœur de la Guinée 
Togo Santé mondiale: 6 Togolaises parmi les femmes leaders francophones 
Togo L’Université de Kara suspend ses activités jusqu’à nouvel ordre 
Togo 15è Foire Internationale de Lomé : 4 772 visiteurs de plus que l’édition précédente 
Togo Le FMI octroie une quatrième tranche de 35 millions de dollars au Togo 



PLUS COMMENTÉS
1 Togo  - La startup Gozem trouve deux partenaires pour son expansion

2 Togo  - Santé mondiale: 6 Togolaises parmi les femmes leaders francophones

3 Togo  - L’Université de Kara suspend ses activités jusqu’à nouvel ordre

4 Togo  - 15è Foire Internationale de Lomé : 4 772 visiteurs de plus que l’édition précédente

5 Togo  - Le FMI octroie une quatrième tranche de 35 millions de dollars au Togo

PLUS POPULAIRES
1 Togo  - Les promoteurs du Salon international des médias tablent sur 15.000 visiteurs

2 Togo  - Le FAIEJ fait le bilan de l’année 2018

3 Togo  - L’ANAC certifiée ISO 9001 version 2015, une première en Afrique

4 Togo  - La startup Gozem trouve deux partenaires pour son expansion

5 Togo  - L’INAM partage ses expériences avec sa sœur de la Guinée


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Mention légale | Partenaires