L O M É  L I V E S  H E R E !

Togo - Quand certains opérateurs économiques sacrifient la lutte politique sur l'autel de l’intérêt personnel


Politique
LomeChrono | | Commenter |Imprimer Lu : 2051 fois

Les manifestations de rues organisées en pleine semaine par l’opposition togolaise dérangent certains opérateurs économiques du pays. Ils ont épistolé le ministère de la Sécurité et de la Protection civile à cet effet.

Réunis au sein du « Collectif des victimes de la coalition des 14 partis de l’opposition », ces acteurs économiques qui ne pensent qu'à leur affaire, se plaignent de la récurrence des marches de l’opposition pendant les jours ouvrables.

Selon ces affairistes, depuis le début de la crise qui secoue actuellement le Togo, plus rien ne va. Leurs affaires ou activités commerciales sont paralysées. Le comble a été le 05 octobre dernier où leurs fonds de commerce ont volé en éclats sous la « colère » des manifestants.

"Le 05 octobre dernier, au cours d’une marche baptisée marche de la colère dans les rues de la capitale, des militants de l’opposition ont saccagé nos étalages, détruit nos business et volé nos sommes d’argent ", lit-on dans leur courrier.

Le Collectif dont le porte-parole est un certain Charles Adjanla implore l'autorité gouvernementale à revenir sur sa décision inique et liberticide. Celle d'interdire les manifestations les jours ouvrables.

"La population est désemparée et ne voudrait pas croire à une négligence de la part de l’autorité gouvernementale dans son rôle de la protéger. Elle demande que les marches en semaine soient à nouveau interdites, et ne soient autorisées au pire des cas, que des meetings", indique le courrier.

En tout cas, une chose est sûre, cette requête condescendante n'aura pas de suite favorable. D'autant plus que la communauté internationale a vivement intimé l'ordre au régime cinquantenaire de laisser les Togolais manifester librement dans les rues.

"Ils sont nombreux ces commerçants togolais qui crient, avant le début de la crise, que ça ne va pas. Que le régime a tout confisqué, que l'argent ne circule plus comme avant. Maintenant que les compatriotes sont dans les rues pour chasser ce régime rapace, ces mêmes commerçants, abonnés aux intérêts personnels, chialent que leur affaire prenne l'eau. Vous croyez que ceux qui manifestent dans les rues n'ont rien à faire? On ne fait pas d'omelette sans casser des œufs", s’indignait un internaute togolais sur sa page Facebook.

Notons que la coalition 14 partis annonce de nouvelles manifestations les 16, 17 et 18 novembre prochains.





Togo L’alternance ça s’arrache ! 
Togo L’Exécutif arrête le nombre de conseillers municipaux à 1527 
Togo Edem Kodjo : Au Togo, il faut un « pacte national que des élections transparentes viennent consolider » 
Togo Une page se tourne à la CENI 
Togo La difficile renaissance de l’UFC 
Togo Dans l’affaire Jean-Pierre Fabre-Têko Agbo, qui évite le face-à-face ? 
Togo Le président de la FTF promu colonel 
Togo Grâce présidentielle à une quarantaine de détenus politiques 
Togo Les nouveaux députés ont pris une décision qui suscite déjà polémique 



PLUS COMMENTÉS
1 Togo  - La nouvelle taxe de l’OTR sur les véhicules fait grincer des dents

2 Togo  - Le GF2D aux petits soins des femmes victimes de violences

3 Togo  - Les sanctions contre l'exploitation de sable marin ne dissuadent point

4 Togo  - Gilbert Bawara est contre de « faux débats » sur le franc FCA

5 Togo  - Philippe Tchodie prend les commandes de l’OTR

PLUS POPULAIRES
1 Togo  - FIMO 228: Une vitrine pour la culture togolaise

2 Togo  - Fodoh Laba dans le viseur de grands clubs africains

3 Togo  - FTF : Un dernier congrès ordinaire ce matin à Lomé avant l’élection en février 2020

4 Togo  - La nouvelle taxe de l’OTR sur les véhicules fait grincer des dents

5 Togo  - Le nouveau citoyen togolais


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Mention légale | Partenaires