L O M É  L I V E S  H E R E !

Togo - Quand certains opérateurs économiques sacrifient la lutte politique sur l'autel de l’intérêt personnel


Politique
LomeChrono | | 9 Commentaires |Imprimer Lu : 1279 fois

Les manifestations de rues organisées en pleine semaine par l’opposition togolaise dérangent certains opérateurs économiques du pays. Ils ont épistolé le ministère de la Sécurité et de la Protection civile à cet effet.

Réunis au sein du « Collectif des victimes de la coalition des 14 partis de l’opposition », ces acteurs économiques qui ne pensent qu'à leur affaire, se plaignent de la récurrence des marches de l’opposition pendant les jours ouvrables.

Selon ces affairistes, depuis le début de la crise qui secoue actuellement le Togo, plus rien ne va. Leurs affaires ou activités commerciales sont paralysées. Le comble a été le 05 octobre dernier où leurs fonds de commerce ont volé en éclats sous la « colère » des manifestants.

"Le 05 octobre dernier, au cours d’une marche baptisée marche de la colère dans les rues de la capitale, des militants de l’opposition ont saccagé nos étalages, détruit nos business et volé nos sommes d’argent ", lit-on dans leur courrier.

Le Collectif dont le porte-parole est un certain Charles Adjanla implore l'autorité gouvernementale à revenir sur sa décision inique et liberticide. Celle d'interdire les manifestations les jours ouvrables.

"La population est désemparée et ne voudrait pas croire à une négligence de la part de l’autorité gouvernementale dans son rôle de la protéger. Elle demande que les marches en semaine soient à nouveau interdites, et ne soient autorisées au pire des cas, que des meetings", indique le courrier.

En tout cas, une chose est sûre, cette requête condescendante n'aura pas de suite favorable. D'autant plus que la communauté internationale a vivement intimé l'ordre au régime cinquantenaire de laisser les Togolais manifester librement dans les rues.

"Ils sont nombreux ces commerçants togolais qui crient, avant le début de la crise, que ça ne va pas. Que le régime a tout confisqué, que l'argent ne circule plus comme avant. Maintenant que les compatriotes sont dans les rues pour chasser ce régime rapace, ces mêmes commerçants, abonnés aux intérêts personnels, chialent que leur affaire prenne l'eau. Vous croyez que ceux qui manifestent dans les rues n'ont rien à faire? On ne fait pas d'omelette sans casser des œufs", s’indignait un internaute togolais sur sa page Facebook.

Notons que la coalition 14 partis annonce de nouvelles manifestations les 16, 17 et 18 novembre prochains.





Togo Tonton Elliot, c’est quoi le projet ? 
Togo Le G500-16, le regroupement de la société civile togolaise pour une sortie pacifique de la crise 
Togo Professeur, laisse ces intellos façon façon-là 
Togo ‘Au lieu d'imiter Mandela, Mugabé a préféré, bêtement suivre la voie de la souillure d'Eyadema’ Ayayi Togoata Apédo-Amah 
Togo Gogoligo sur la crise politique togolaise 
Togo Kévé : des interpellations pour diffamation à un officier 
Togo Inoussa Bouraima, l'imam qui fait l'apologie de la famille Gnassingbé 
Togo Merci « El Yarko » ! 
Togo Manifestations au Togo: la guerre des chiffres 





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle


 

 9   cecile | Samedi, 18 Novembre 2017  - 15:8
  Témoignage :Je me nomme Cécile âgée de 33 ans.J’étais en relation avec mon homme il y a de cela 3ans et tout allait bien entre nous, à cause d'une autre femme il s'est séparé de moi depuis 5 mois. J’avais pris par tous les moyens pour essayer de le récupéré mais hélas ! Je n'ai fais que gaspiller mes sous. Mais par la grâce de dieu l'une de mes amies avait eut ce genre de problème et dont elle a eut satisfaction par le biais d'un ... nommé CHANGO AZE au premier abord lorsqu'elle m'avait parlé de ce puissant je croyais que c’était encore rien que des gaspillages et pour cela j'avais des doutes et ne savais m'engager ou pas. Mais au fur des jours vu ma situation, elle insiste a ce que j'aille faire au moins la connaissance de ce puissant en question et c'est comme cela que je suis heureuse aujourd'hui en vous parlant. C’est à dire mon homme en question était revenu en une durée de 7jours tout en s'excusant, aujourd’hui il me suggère à ce qu'on se marie le plus tôt possible, je me plains même pas et nous nous aimons plus d'avantages. La bonne nouvelle est qu'actuellement je suis même enceinte de 2 mois. Sincèrement je n'arrive pas à y Croire qu'il existe encore des personnes aussi terrible, sérieux et honnête dans ce monde, et il me la ramené, c'est un miracle.Je ne sais pas de quelle magie il est doté mais tout s'est fait en moins d'une semaine, il est fort dans tous les domaines, Vous pouvez le contacter sur : Email: feticheurchango@gmail.com ,Appelez directement son numéro téléphone ou l'écrit sur whasapp : +229 66 54 77 77

 8   Bernard Dovi | Jeudi, 16 Novembre 2017  - 12:23
  Vous appelez ces plaisantins "opérateurs économiques". Un vrai opérateur se préoccupe également du climat politique dans un pays et non seulement de ses affaires, car la politique est le soubassement de la vie sociale et économique

 7   Amega | Jeudi, 16 Novembre 2017  - 11:25
  Réponse à 6-Grospif
  Vous êtes d'accord que si après 50 ans il y a autant de monde dans les rues et que vous les appelez "des vauriens sans emploi" c'est que vous n'avez pas bien fait votre travail, celui de réduire le taux de chomage, de créer des emplois et donner du travail aux citoyens?

 6   Grospif | Jeudi, 16 Novembre 2017  - 9:1
  Oui, nous sommes sur que ceux qui manifestent sont majoritairement des vauriens sans emploi. On voit ça de suite. De plus est ce intelligent de condamner les commerçants alors même que si la lutte réussissait il faudrait bien que le nouveau leader puisse faire fonctionner le pays et donner de l'emploi. Celui qui écrit cet article à le cerveau d'un azuivi.

 5   Partisan | Jeudi, 16 Novembre 2017  - 1:22
  Nous sommes en démocratie. Tout le monde n'est pas obligé de suivre l'opposition dans sa démarche, dans ses marches. Heureusement que tout le monde ne pense pas la meme chose
VOTRE TITRE ME DERANGE ET EST TRES TENDANCIEUX
Le principe de la démocratie est que les opinions soient diverses.
Le TOGO n'appartient pas à l'opposition.
Contrairement aux gens proches de l'opposition qui font circuler des messages audios pour menacer les commerçants qui vaqueront à leurs activités les jours de manifestation, à UNIR nous avons integré le principe de la démocratie

 4   L'aveugle | Jeudi, 16 Novembre 2017  - 0:18
  Ceux qui rêvent que ce qui s'est passé ailleurs arrive au Togo sont sympa parce qu'ils n'ont vu que la partie la plus intéressante pour eux.
Au Togo, nous avons goûté à ce que ça pouvait être. Dans les années 90 puis en 2005. Si on se calme un peu, aucun d'entre vous n'aimerait que ça revienne et que ça dure.

Vous n'arrivez déjà pas à gérer Faure qui tient l'armée. Que ferez vous après avec une armée que vous avez habituée a vous détester en l'insultant puis en pleurnichant que c'est plutôt les Gnassingbé qui la dresse contre vous ?

Tenez moi au courant que je puisse redevenir diaspora à temps.

 3   Xyyz | Mercredi, 15 Novembre 2017  - 22:13
  Ça y est ! Les choses sérieuses commencent. Peuple contre commerçants après peuple contre armée. Peuple va gagner ? Non. Mais commerçants vont gagner ? Oui mais contre ceux qui ont détourné la colère du peuple vers les commerçants.

Et vous savez quoi ? Le peuple va aider les commerçants à gagner parce que c'est son intérêt. Et peuple aura gagné avec les commerçants.

 2   L'aveugle | Mercredi, 15 Novembre 2017  - 22:1
  La démocratie c'est aussi chacun s'asseoit et Dieu le pousse. C'est bien ce que la c14 fait non ? Ayant usé et abusé de cette possibilité au nom du peuple, il ne faut pas vilipender ceux qui veulent faire comme vous, c'est à dire défendre les intérêts de leur peuple, même bassement matérialiste. Un adage de chez nous dit que le cheval court avec son ventre.

Je pense que beaucoup vont commencer à se demander pourquoi la légitimité des manifs ne les protégerait pas d'une action en justice de simples particuliers ? Eh bien, la réponse est directe. La légitimité doit rester dans la l'égalité sous peine de nullité. Priez seulement qu'on ne déterre pas les archives des réseaux sociaux et forums comme ce site. Vous serez surpris de la capacité des services togolais à retrouver tous ceux qui ont publié de simples encouragements à la lutte.

Je ne vous dis pas où ça peut remonter de capitaliser le courroux d'Israël pour avoir torpillé son sommet au Togo.

 1   Clement Gavi | Mercredi, 15 Novembre 2017  - 21:17
  Souvenez-vous, sous le père, la sanglante dictature ne faisait-elle pas pleurer à la télé les personnages qui disait-elle pleuraient pour demander à Eyadema de demeurer président?
Ces commerçants sont pratiquement dans le même rôle. Le peuple meurtri du Togo a non seulement le droit mais encore le devoir de manifester comme il l'entend. Car, le peuple Togolais n'est pas barbare.
PLUS COMMENTÉS
1 Togo  - Eugène Attigan dorénavant missionnaire de Jésus-Christ

2 Togo  - Tombouctou : un Togolais mort après un enlèvement

3 Togo  - « Faure-vi » a rencontré un vrai roi

4 Togo  - Togblékopé : 14 millions des recettes locales pour l’aménagement de cinq voies

5 Togo  - La Chine offre 800 cartons de médicaments antipaludéens au Togo

PLUS POPULAIRES
1 Togo  - D2/Résultats de la 4e journée: L'Étoile Filante domine les Hirondelles 2 buts à 0

2 Togo  - Eugène Attigan dorénavant missionnaire de Jésus-Christ

3 Togo  - Tombouctou : un Togolais mort après un enlèvement

4 Togo  - « Faure-vi » a rencontré un vrai roi

5 Togo  - Togblékopé : 14 millions des recettes locales pour l’aménagement de cinq voies


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Mention légale | Partenaires