L O M É  L I V E S  H E R E !

Togo - Inoussa Bouraima, l'imam qui fait l'apologie de la famille Gnassingbé


Politique
LomeChrono | | 2 Commentaires |Imprimer Lu : 1471 fois

Ce n'est un secret pour personne que les responsables de l'Union musulmane du Togo (UMT) roulent pour le régime. Dimanche, une délégation de l'UMT composée de son président Bouraima Inoussa, du Directeur Général de Togocel Atcha Affoh Dedji et de la député Meimounatou Ibrahima, a rencontré les dignitaires musulmans de la ville de Kpalimé. Ces derniers ont été appelés à cultiver la paix.

Visiblement le régime RPT-UNIR est aux abois. Depuis les évènements malheureux du 19 août dernier, les initiations pour promouvoir "la paix" au Togo se multiplient.

C'est d'ailleurs le mot qui est actuellement sur les lèvres des autorités du pays. Elles ne peuvent plus faire une phrase sans y glisser le mot "paix".

Dimanche à Kpalimé, la ville où le régime est très vomi, Inoussa Bouraima et sa suite ont également prêché cette paix. Selon le président de l'UMT, la famille Gnassingbé accorde une grande importance à la religion islamique. Et en aucun cas, la communauté musulmane au Togo ne doit se liguer en révolutionnaire contre le régime.

"Faure Gnassingbé a dit que "mon papa Feu Eyadema avait aimé l'islam, et moi aussi je ferai pareil. Pourquoi allons-nous ériger en révolutionnaire?", s'est interrogé Inoussa Bouraima devant ses interlocuteurs.

Tout porte à croire que pour le président de l'UMT, la lutte politique pour l'alternance que mènent les togolais aujourd'hui est une lutte religieuse. Une lutte qui n'engage que les musulmans. D'autant plus que Tikpi Atchadam, président du PNP, celui-là même qui hante le sommeil de Faure Gnassingbé est un fidèle d'Allah.

Le combat politique est substitué à un conflit de religion par le régime RPT-UNIR. Ce qui est dommage!






Togo ‘Au lieu d'imiter Mandela, Mugabé a préféré, bêtement suivre la voie de la souillure d'Eyadema’ Ayayi Togoata Apédo-Amah 
Togo Quand certains opérateurs économiques sacrifient la lutte politique sur l'autel de l’intérêt personnel 
Togo Gogoligo sur la crise politique togolaise 
Togo Kévé : des interpellations pour diffamation à un officier 
Togo Merci « El Yarko » ! 
Togo Manifestations au Togo: la guerre des chiffres 
Togo Délali Attiopou : ' la libération de 42 détenus ne ramènera pas les morts' 
Togo Revoilà « Bouc-de-kpessi » 
Togo Le nombre de réfugiés Togolais au Ghana de plus en plus croissant 





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle


 

 2   Atchadam | Mardi, 14 Novembre 2017  - 4:0
  Aucun musulman ni aucun kotokoli n'avaient jamais tué des soldats aux cris de Alahou Akbar en égorgeant ces derniers.
Si c'est le cas aujourd'hui, c'est qu'il y a problème et c'est une bonne chose que de faire cette tournée de sensibilisation des fidèles.
Je soutiens cette initiative de l'Union Musulmane.

 1   Solingobou | Lundi, 13 Novembre 2017  - 13:26
  Du n'importe quoi! Quand Koffigoh était allé à Sokodé en 91 ou 92, c'était comme un messie. Il n'était pas musulman. Quand Gilchrist était allé à Sokodé, c'était la même chose. Gilchrist n’était pas musulman. Les populations de Sokodé ne suivent pas Atchadam parce qu'il est musulman. Ils suivent quiconque veut combler leur attente, c'est à dire l'alternance au pouvoir.
PLUS COMMENTÉS
1 Togo  - Résultas des premières rencontres du championnat de D1

2 Togo  - Caméras, gardes canines, des mesures sécuritaires à la foire Togo 2000

3 Togo  - Bafilo: à quoi sert un marché pour une population éprise de liberté ?

4 Togo  - Culture du coton : la NSCT veut atteindre 200 mille tonnes en 2022

5 Togo  - Bafilo : la construction d’un nouveau marché lancée

PLUS POPULAIRES
1 Togo  - Résultas des premières rencontres du championnat de D1

2 Togo  - Caméras, gardes canines, des mesures sécuritaires à la foire Togo 2000

3 Togo  - Bafilo: à quoi sert un marché pour une population éprise de liberté ?

4 Togo  - Culture du coton : la NSCT veut atteindre 200 mille tonnes en 2022

5 Togo  - Préfecture de Zio : treize chefs reçoivent leurs arrêtés de reconnaissance


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Mention légale | Partenaires