L O M É  L I V E S  H E R E !

Togo - Gerry Taama : « Tous à la rue les 20 et 21 septembre pour dire notre ras-le-bol »


Politique
LomeChrono | | Commenter |Imprimer Lu : 643 fois

Le président du Nouvel Engagement Togolais (NET) se montre encore plus déterminé pour le retour à la Constitution de 1992 au Togo. Dans un coup de gueule rendu public, l’ancien officier regrette profondément le refus des députés UNIR et des membres du gouvernement d’accepter des amendements de l’opposition. Il appelle donc les populations à sortir massivement pour montrer leur détermination les 20 et 21 septembre prochains. Lecture !

Après le vote du projet de loi introduit par le gouvernement par la commission des lois, il n’y a plus aucun doute sur la suite des événements. Ne pouvant réussir à rassembler les 4/5 des députés pour faire adopter cette révision à l’Assemblée, nous allons probablement aller vers un référendum, puisque unir dispose des 2/3 des députés pour passer par cette voie. Ceci en vertu de l’article 144 de notre constitution. Et tout ça reste légal.

Je regrette profondément le refus des députés unir et des membres du gouvernement d’accepter des amendements de l’opposition, même si je comprends que présenter le retour à la constitution de 92 comme signe du départ immédiat de l’actuel président n’était pas très judicieux. Pour unir, c’est comme scier la branche de l’arbre sur lequel il est assis. Il ne reste plus qu’une seule solution pour l’opposition: les manifestations populaires. Si elles sont immenses, et immobilisent les activités du pays (ceux qui manifestent ne travaillent pas) si la non-violence séduit les togolais et les incitent à sortir massivement comme nous l’appelons, ce qui semble être noué peut être dénoué. Il faudrait que plus de la moitié des togolais se sentent concernés.

Si nous n’y arrivons pas, les lendemains seront noirs pour nous. Un projet de constitution qui limiterait le nombre de mandats présidentiels et législatifs, et ramènerait les élections à deux tours serait difficile à combattre dans l’opinion. D’une part ceci serait perçu comme une volonté des députés de l’opposition parlementaire de conserver des privilèges, (nombreux sont ceux parmi eux qui sont à l’Assemblée depuis 2007) mais surtout parce que refuser de voter les amendements conduirait à demander de conserver l’actuelle constitution. Difficile d’expliquer ça au peuple.

De la bataille politique et juridique qui nous oppose au parti au pouvoir depuis 50 ans, celui qui sera perçu comme réformateur raflera la mise. Et l’autre partie sera confrontée à une grave crise de confiance.

Il nous reste finalement que cette possibilité. Manifester suffisamment pour une constitution dans l’esprit de celle de 92. Sortons massivement montrer notre détermination. Ce qui se passe actuellement montre à suffisamment l’importance des élections législatives, qu’il faudra que l’opposition remporte à tout prix en 2018.

Tous à la rue les 20 et 21 septembre. Pour dire notre ras le bol.

Gerry Taama



Togo La CENI réceptionne 40.000 flacons d’encre indélébile 
Togo Lomé livre deux opposants équato-guinéens à Malabo 
Togo La CENI prolonge de 24h le recensement dans la première zone 
Togo Qui dirige la Force Sécurité Elections 2018 ? 
Togo « Togo Autrement » fait sa rentrée politique sous le signe de l’instauration de la démocratie 
Togo Le nouveau coup d’accélérateur de l'exécutif au processus électoral 
Togo Le 20 décembre 2018 ne doit pas être la « seule référence », selon le CACIT 
Togo L’appel d’Agbelenko Doglo à la jeunesse togolaise 
Togo Prix Jeunesse Francophone 35.35 : un jeune Togolais parmi les trente-cinq retenus 



PLUS COMMENTÉS
1 Togo  - Le Prix Abdoulaye Fadiga 2018 est revenu Vigninou Gammadigbé

2 Togo  - Plus de la moitié des travaux du grand contournement et du centre administratif de Lomé exécutée

3 Togo  - Le programme de formation de pairs éducateurs des contribuables en fiscalité lancé à Lomé

4 Togo  - Les dessous de l’engagement de Siemens dans le projet de la centrale Kekeli Efficient Power

5 Togo  - L’Université de Lomé abrite un colloque international sur la commande publique

PLUS POPULAIRES
1 Togo  - Le Prix Abdoulaye Fadiga 2018 est revenu Vigninou Gammadigbé

2 Togo  - D1/8eJ: Deux victoires seulement contre quatre nuls

3 Togo  - Plus de la moitié des travaux du grand contournement et du centre administratif de Lomé exécutée

4 Togo  - Le programme de formation de pairs éducateurs des contribuables en fiscalité lancé à Lomé

5 Togo  - Santé publique: L'antibiorésistance tue !


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Mention légale | Partenaires