L O M É  L I V E S  H E R E !

Togo - Examen du Bac: polémique autour de l’utilisation de la calculatrice Casio


LomeChrono | | Commenter |Imprimer Lu : 666 fois

L’épreuve de Mathématiques ce mercredi a été perturbée au centre d’écrit Trinité au quartier Atiégou à Togo 2000. Selon un communiqué rendu public par le Mouvement Martin Luther King (MMLK), des candidats ont vu leurs calculatrices de marque Casio retirés. La raison avancée est que ces calculatrices sont programmées avec des fonctions compromettantes. Ce qui est ahurissant, c’est que le chef centre demande aux candidats d’écrire une note pour violation de la loi de l’office du Baccalauréat. Le MMLK « déplore cet acte d’intimidation et de torture morale et psychologique sur les candidats et demande aux responsables de l’office de Baccalauréat de les rassurer pour la suite de l’examen en cours ». Lecture !

Une polémique vient de se créer dans le centre d'écrit BAC "TRINITÉ", situé dans le quartier Attiegou Togo 2000. Il s'agit de l’interdiction de l'utilisation de la Calculatrice CASIO par les candidats alors qu’elle n'est pas programmée avec des fonctions compromettantes.

C’est au cours de l’épreuve de la mathématique que les surveillants ont ramassé toutes les calculatrices de marque CASIO alors que les candidats n’avaient même pas encore débuté les travaux. La logique aurait voulu qu’on procède à vérifier chaque calculatrice pour voir si elle est programmée ou pas mais ce qui ne fut pas le cas. A la fin de l’épreuve, tous les candidats dont les calculatrices ont été ramassées, se sont rendus au bureau du chef centre pour les récupérer.

Contre toute attente , il leur est demandé d’écrire une note que chacun reconnait avoir violé la loi de l'office de baccalauréat pour avoir fait rentrer une calculatrice programmée dans la salle alors qu'aucune vérification préalable n’avait été faite sur la nature de chacune des calculatrices .

Pour le MMLK, l’utilisation de la calculatrice sans fonctions programmées n'est pas interdite lors d'un examen et s’il en était, les candidats devraient être informés dès le début de l’examen. Selon nos informations, il a été procédé au ramassage des calculatrices dans quelques centres sans pour autant exiger d’eux un écrit fallacieux et préjudiciable. Cet état de choses a créé des frustrations, des soucis et inquiétudes auprès des candidats qui sont rentrés ce soir très abattus ne sachant l’impact que cela pourrait entrainer sur les résultats.

Par conséquent, le Mouvement Martin Luther King déplore cet acte d’intimidation et de torture morale et psychologique sur les candidats et demande aux responsables de l’office de Baccalauréat de les rassurer pour la suite de l’examen en cours. Le MMLK estime que les inconvénients et les désagréments aux candidats incombent aux responsables et aux auteurs de cette décision injuste et demande au Ministre de l’Enseignement Supérieur d’éclairer sans délai toute l’opinion. Le MMLK appelle les candidats concernés au calme et à l’optimisme quant à l’issue heureuse de la situation.

Lomé, le 12 juillet 2017

MOUVEMENT MARTIN LUTHER KING -LA VOIX DES SANS VOIX.



Togo Des conditions non recommandables pour la reprise des cours 
Togo Report de la rentrée scolaire vu par les élèves 
Togo 39 milliards pour la modernisation de l’Université de Lomé 
Togo La recherche scientifique, le sous-bassement de tout dévellopement 
Togo Rentrée scolaire 2017-2018 : La FESEN et la CSET menacent de débrayer 
Togo La date de la rentrée scolaire reste inchangée 
Togo Les 30 meilleures filles au Bac II récompensées 
Togo Université de Kara : lancement d’une formation en décentralisation 
Togo 3,5 milliards pour les soins de 2 millions d’élèves 



PLUS COMMENTÉS
1 Togo  - Bordeaux : une peine de 25 ans requis contre un jeune togolais

2 Togo  - La CENI bientôt renouvelée

3 Togo  - Le CJD et le CNJ convient la jeunesse togolaise à la préservation de la paix

4 Togo  - Un dépôt de gerbe pour les martyrs

5 Togo  - Situation politique : Les finances à l'agonie

PLUS POPULAIRES
1 Togo  - Des conditions non recommandables pour la reprise des cours

2 Togo  - Bordeaux : une peine de 25 ans requis contre un jeune togolais

3 Togo  - Le CJD et le CNJ convient la jeunesse togolaise à la préservation de la paix

4 Togo  - La CENI bientôt renouvelée

5 Togo  - Un dépôt de gerbe pour les martyrs


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Mention légale | Partenaires