L O M É  L I V E S  H E R E !

Togo - Niamtougou/Baccalauréat 2017: un surveillant expulsé par un chef centre


Société
LomeChrono | | 1 Commentaires |Imprimer Lu : 777 fois

Les épreuves du Baccalauréat deuxième partie ont débuté depuis lundi sur toute l’étendue du territoire. A Niamtougou, préfecture de Doufelgou, une curieuse scène a eu lieu hier. A en croire des sources, le superviseur du Centre d’écrit un certain Adouna fait preuve d’un zèle hors norme.

Ce mardi, alors que Mr Komlan, un professeur de Français chef d’une salle était en surveillance, le chef centre le somme de quitter la salle sous prétexte qu’il communique avec les candidats. Sans vouloir écouter les faits il a simplement congédié le professeur.

Selon les trois surveillants de la salle, deux des candidats étaient en retard et suivant les instructions, ils ont déposé des rabats sur la table des absents.

« Au moment de la distribution des épreuves, des candidats signalent aux surveillants que l'épreuve n'avait pas été laissée à la place des absents. C'est à ce moment que le Chef salle, M. Komlan répond aux candidats en disant à ceux-ci qu'il ne pouvait pas laisser l'épreuve en l'absence du candidat », rapporte une source.

C’est alors qu’arrive le sieur Adanou qui interpelle le Chef de Salle et le reproche de discuter avec des candidats. Le temps que les autres collègues n’interviennent pour lui donner des explications, il demande à l’enseignant de l’attendre au secrétariat.

Et la source de continuer «à sa grande surprise, le superviseur lui annonce sa suspension de la surveillance et précise qu'il virera des gens même le jeudi et que ces derniers ne toucheront à aucun rond des sous de leur travail précédemment accompli ! ».

Le salaire pour ces jours de surveillance n’est qu’une misère, 18 000 FCFA pour ces cinq jours de travail.

M E



Togo Les normaliens d’Atakpamé en fête 
Togo Pasteur Edoh Komi: le feu Gnassingbé Eyadéma m'a appris beaucoup de choses 
Togo Pasteur Edoh Komi vent debout contre la fixation anarchique et l'augmentation abusive des loyers 
Togo Atikpodji, le marché sous la boue 
Togo ACAT-Togo et YMCA plaident pour la dignité des détenus du Togo 
Togo Marché de Hédjranawé: des femmes s’insurgent contre les multiples et exorbitantes taxes 
Togo Bassar et Doufelgou sensibilisés sur le droit d’un enfant à l’identité 
Togo L'AJCD plaide pour zéro accident de circulation en ces périodes de grandes vacances 
Togo Un vibrant hommage d’Edem Kodjo aux illustres regrettés 





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle


 

 1   El Niño | Mercredi, 12 Juillet 2017  - 16:44
  Sans surprise.
C'est ça le Togo des Gnassingbé, oû règne la loi de la force!
PLUS COMMENTÉS
1 Togo  - Présentation des « enfants du Brésil » à la délégation de l’Union Européenne

2 Togo  - Les normaliens d’Atakpamé en fête

3 Togo  - Pasteur Edoh Komi: le feu Gnassingbé Eyadéma m'a appris beaucoup de choses

4 Togo  - Jeux de la Francophonie: la liste des athlètes et artistes togolais

5 Togo  - Satchivi Foly apporte aux responsables de la DAAS les preuves de son inscription cette année à l'UL

PLUS POPULAIRES
1 Togo  - Présentation des « enfants du Brésil » à la délégation de l’Union Européenne

2 Togo  - Composition de la CENI technique: Dosseh-Anyron se prononce

3 Togo  - Encore un congé payé pour les députés, bien malgré l'absentéisme à l'hémicycle

4 Togo  - Les normaliens d’Atakpamé en fête

5 Togo  - Pasteur Edoh Komi: le feu Gnassingbé Eyadéma m'a appris beaucoup de choses


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Mention légale | Partenaires