L O M É  L I V E S  H E R E !

Togo - Grève des enseignants : Atsou Atcha regrette la sortie des élèves


LomeChrono | | 4 Commentaires |Imprimer Lu : 663 fois

Les enseignants en grève et les élèves dans les rues pour réclamer les cours, c’est le spectacle ces derniers jours sur toute l’étendue du territoire national. Le mot d’ordre de grève a été suivi, mais la sortie des élèves n’est pas appréciable, selon le porte-parole de la la Coordination des syndicats de l'éducation au Togo (CSET) Atsou Atcha.

Atsou Atcha s’est d’abord félicité de l’effectivité de la grève sur toute l’étendue du territoire. « Le constat est clair, le mouvement s’est généralisé. Il n’est plus question de parler d’un taux qui avoisinait les 98% », a-t-il laissé entendre.

Avant d’exprimer son regret : « Partout, la grève est suivie avec au regret la sortie des élèves et ce que ça peut engendrer comme conséquence. Les élèves qui ne faisaient pas de mouvement, voire les privées ont été sous le coup des menaces de ces élèves ».

Le climat au sein du secteur éducatif dépendra de la décision du gouvernement dans les jours à venir.

La Cset souhaite «que dans les jours à venir, le gouvernement puisse trouver une solution pour que nous puissions revoir nos cartes et notre position. Nous demandons aux parents d’élèves de prendre leurs responsabilités et qu’ils jouent leur rôle », comme l'indique Atsou Atcha.

Et de promettre « Quant aux élèves, nous leur disons d’être calmes et nous ferons ce qu’il faut pour qu’ils aillent aux examens ».

M E





Togo Guerin-Kouka : Les portes du Ceg Kidjabou sont fermées depuis une semaine 
Togo La libération des trois élèves de Dapaong enchante la Ceet 
Togo Les enseignants exigent la libération des trois élèves ce vendredi 
Togo L’année scolaire plus longue que prévue 
Togo Les trois élèves de Dapaong toujours en détention: Foly Satchivi accuse les enseignants 
Togo Dapaong : Les élèves veulent marcher sur la préfecture pour éxiger la libération de leurs camarades 
Togo Collège Protestant 'Lomé-Tokoin', un centre par excellence en perdition? 
Togo Le gouvernement met en place un comité ad hoc pour régler la situation des enseignants auxiliaires 
Togo CSET : La coordination rassure la base 





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle


 

 4   popo | Vendredi, 17 Mars 2017  - 7:43
  J'apprécie beaucoup des propos responsables. la grève oui mais les élèves dans la rue non. ça été toujours ce qu'on dit et on nous a traité de partisans du pouvoir.Maintenant c'est Atsou Atcha lui même qui le dit

 3   Biam | Jeudi, 16 Mars 2017  - 21:1
  que propose-t-il concrétement aux parents de faire?
- amener avec eux leurs enfants sur les lieux de travail? Pour des raisons de sécurité c' est interdit en plusieurs lieux de travail
- enfermer les enfants dans les maisons, dans les chambres
Je pense que les enseignants feraient mieux de reprendre la route des classes et de reprendre la craie !

 2   Léon M'BA | Jeudi, 16 Mars 2017  - 16:14
  maintenant que les élèves se retournent contre vous parce que vous considérez les cours comme faits vous condamnez leur sortie???ß Un peu d' honnêteté intellectuelle messieurs nos illustres enseignats

La société est réglée de telle sorte que
1) les parents vont travailler pour gagner l' argent avec lequel il doivent entretenir les enfants
2) pendant ce temps l' enseignant occupe les enfants à l' école en les aidant a préparer leur avenir
___________Ce qui se passe aujourd' hui
1) tout aussi mal payés que vous, les parents continuent á faire leur devoir envers la cité
2) vous, vous voulez plus d' argent, toujours plus d' argent, c' est votre droit. Vous refusez de faire votre part de devoir citoyen
3) abandonnés à eux-mêmes les enfants se débrouillent comme ils peuvent en suivant votre exemple
4) en guise de solidarité, vous osez déclarer des cours comme faits au détriment de ces enfants qui pourtant croyaient vous soutenir !
Quelle image laissez-vous á ces enfants dont vous avez en charge l' éducation?

 1   contradiction,corrompu | Jeudi, 16 Mars 2017  - 14:36
  Voila un autre corrompu,Ce ainsi les Togolais et ils vont se plaindre de la dictature.Comment voulez vous qu'une dictature attendre raison sans une pression, sans la rue.Ne parlons pas de la rue solitaire du CAP 2015 sans effet.Si le CAP associait les autres , les eleves etc cela ferait longtent que cette dictature partira comme au BUrkina
PLUS COMMENTÉS
1 Togo  - Lama-Tessi : Agadazi à la rescousse du préfet Mompion

2 Togo  - Trois conducteurs de taxi-moto fauchés par un véhicule à Bè kpota

3 Togo  - Guerin-Kouka : Les portes du Ceg Kidjabou sont fermées depuis une semaine

4 Togo  - Un jeune surpris par un train perd sa jambe

5 Togo  - Wuiti : Un voleur molesté et brûlé vif

PLUS POPULAIRES
1 Togo  - Lama-Tessi : Agadazi à la rescousse du préfet Mompion

2 Togo  - Trois conducteurs de taxi-moto fauchés par un véhicule à Bè kpota

3 Togo  - Guerin-Kouka : Les portes du Ceg Kidjabou sont fermées depuis une semaine

4 Togo  - Un jeune surpris par un train perd sa jambe

5 Togo  - L'Association des Entraîneurs de Football du Togo renouvelle son bureau


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Mention légale | Partenaires