L O M É  L I V E S  H E R E !

Togo - OTR/Départ d’Henry Gaperi : Faut-il en rire ou en pleurer ?


Economie et Finances
LomeChrono | | Commenter |Imprimer Lu : 1382 fois

Le samedi 25 février, à l’issue du Conseil des ministres, le gouvernement met un terme aux fonctions d’Henry Gaperi, commissaire général de l’Office togolais des recettes (OTR). Retour sur les dessous de certains aspects de ce licenciement déguisé.

L’Office togolais des recettes, pour beaucoup, ne fait mieux que les services des Impôts et des Douanes réunis. En dépit des chiffres (recettes) sans cesse en hausse proclamés, un bon nombre d’experts restent sceptiques quant à l’apport positif de l’OTR dans la mobilisation des recettes.

Une chose est sûre, cette régie financière déteint sur plusieurs secteurs d’activités, notamment le Port autonome de Lomé, aujourd’hui dans une situation délétère avec la fuite de plusieurs opérateurs économiques.

C’est dire que toutes les conditions sont réunies pour bouter dehors le Rwandais qui ne sait prononcer un seul mot en français dans un pays dont la première langue officielle est celle de Molière.

Si le communiqué du Conseil des ministres mettant fin à ses fonctions n’en donne pas d’explication, tout porte à croire que Henry Gaperi a été tout simplement licencié. D’autant plus qu’il a fait trois ans au lieu de quatre à la tête de l’OTR comme le stipule son contrat.

L’ancien commissaire général dit, lors de la cérémonie de passation des services, qu’il n’a pris aucun franc de l’OTR et que toutes les sommes mobilisées sont versées au Trésor public.

Certains veulent bien le croire, sauf qu’au sein même de ses collaborateurs nationaux, il y a des grincements de dents qui en disent long sur l’évaporation d’une partie des recettes. Ces derniers poussent un ouf tout en espérant que son successeur, Kodjo Adédzé, redonne confiance aux investisseurs…

A.H.






Togo La Banque mondiale va « accompagner le Togo » dans la mise en œuvre du PND 
Togo Un nouveau prêt de la Banque Mondiale au gouvernement 
Togo Du désordre dans le secteur de Microfinance 
Togo 16 milliards FCFA de la BM pour améliorer les infrastructures et la gestion urbaine 
Togo Préparation du budget, qualité des informations budgétaires… FMI et UE assistent le gouvernement 
Togo 13 pays réfléchissent à Lomé sur le recouvrement efficace des impôts 
Togo Vers la règlementation du secteur des microfinances 
Togo Que fait donc la Haute Autorité de lutte contre la Corruption? 
Togo Un Burkinabé dirige désormais Coris Bank international Togo 



PLUS COMMENTÉS
1 Togo  - 4 milliards d’investissement à l’hôtel 2 Février pour plus de confort

2 Togo  - Vers une cartographie des mines artisanales

3 Togo  - Adam Fazazi, le chef d’orchestre de la victoire en Super Coupe

4 Togo  - Fourniture du courant : la CEET annonce des perturbations à Lomé et à l’intérieur du pays

5 Togo  - Littérature : Ces deux ouvrages pour compléter la liste des œuvres littéraires

PLUS POPULAIRES
1 Togo  - « Génération 2030 » : Trois chèques de 1.500.000 FCFA aux meilleurs projets

2 Togo  - PNUD: Les conseils de Damien Mama aux nouvelles bachelières

3 Togo  - Agriculture: Trente diplômés de l'Infa en Israël pour renforcer leurs connaissances

4 Togo  - Centre Aéré de Vacances de Lomé : Près de 700 jeunes ont pris part à l’édition 2018

5 Togo  - 4 milliards d’investissement à l’hôtel 2 Février pour plus de confort


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Mention légale | Partenaires