L O M É  L I V E S  H E R E !

Togo - Le drame de Zowla fait réagir le MMLK


Société
LomeChrono | | 6 Commentaires |Imprimer Lu : 1594 fois

Pasteur Edoh Komi, Pdt du Mmlk

Le Mouvement Martin Luther King (Mmlk) a, dans un communiqué publié ce jeudi, condamné la répression des vendeurs de l’essence de contrebande, ayant conduit mercredi à Zowla (Aného), au décès tragique d’un jeune homme.

En effet, depuis quelques années, les forces de l’ordre ont entrepris une chasse violente contre les vendeurs du carburant illicite aux abords des rues, estimant que ce commerce est prohibé.

A en croire le Mmlk, ces différentes opérations manu militari souvent musclées et disproportionnées ne cessent de causer des afflictions meurtrières dans les familles dont celle du jeune compatriote de ce mercredi dans la ville d'Aneho.

« Au lieu d'être dissuasives, ces opérations deviennent meurtrières et la liste des victimes en pertes humaines s’alourdit malheureusement davantage sous le regard impuni des auteurs de ces bavures criminelles. Car, en aucun moment, la loi n'autorise jamais les forces de sécurité dans leur mission pareille à commettre des flagrants délits d’homicides, surtout volontaires sauf en cas de légitime défense, ce qui n'est pas souvent le cas », indique le Mouvement.

Même si le Mouvement Martin Luther King (Mmlk) s’accorde sur le principe que toute action interdite par la loi, doit être combattue, il en a de même pour l’exception de toute loi et de la manière à l'utiliser à l' égard des contrevenants.

« Ce qui de facto pose le problème de forme, étant donné que les produits en question ne sont pas disponibles partout alors que les usagers en ont besoin au quotidien. Le MMLK reconnait la portée dangereuse et meurtrière de la gestion et de la conservation de ces produits inflammables par des individus dans leur domicile, mais rappelle au gouvernement qu’ils restent des nécessités dans plusieurs localités de notre pays non encore couvertes par des provisions publiques de station d’essence », indique le communiqué.

Vu le caractère récidiviste des forces de sécurité qui n'optent pas au cours de leur mission pour la dissuasion des personnes incriminées, le Mouvement exige du gouvernement pour cette énième bavure, une enquête judiciaire pour que la lumière soit faite et les responsabilités soient situées.

En outre, il convie à une mobilisation massive des associations de la société civile pour obtenir des mesures atténuantes et structurées pour le commerce informel du carburant.

JA



Togo Wuiti : Un voleur molesté et brûlé vif 
Togo La compagnie « Awawlui » se fait connaître 
Togo Hcrrun : La phase réparation des victimes officiellement lancée 
Togo Lama-Tessi : Un chef Kabyè est sur le point d’être imposé à la communauté Tem 
Togo L’unité nationale est loin d’être une réalité au Togo 
Togo RAC-Togo veut plus de transparence dans la passation des marchés publics 
Togo Wacem: Des employés arrêtés pour trafic de gasoil 
Togo Eaux usées ou l'autre danger public 
Togo Le Mmlk demande au gouvernement de confisquer les documents de voyage des travailleurs libanais au Togo 




 6   NegrAttitude | Jeudi, 12 Janvier 2017  - 19:11
  Triste evènement, je suis plus que meurtri d'apprendre la mort de ce jeune homme, mais mon sentiment est celui de révolte de constater tous ces commentaires ci-dessou...vous qui penzez être `'parvenu au pays du blanc, vs semblez avoir oublié le manque de travail dans votre pays..Que peuvent faire ces jeunes d'autre sinon que de tenter de survivre face à une vie si difficile où trouver ne serait-que le pain quotidien semble être une tache de sisyphe... ?

 5   Le pompiste | Jeudi, 12 Janvier 2017  - 16:31
  Monsieur le pasteur qu'est ce qui est disproportionné dans tous ça? Les forces de l'ordre ont-elles fait usage des armes? Tous sont en véhicule.Les militaires aussi pouvaient faire accident et mourir. Dieu a fait son choix. Paix à son âme.

 4   RacKail | Jeudi, 12 Janvier 2017  - 15:6
  Les vendeurs font leur propre malheure, ils sont hors la loi et après ils crient qu'ils ont été tués ??

 3   Zoro | Jeudi, 12 Janvier 2017  - 12:4
 
C´est triste lorsqu´il y a une perte de vie humaine. Mais cela fait un bon mement que la vente de " Boudè" est interdite sur le territoir.
Non seulement c´est dangereux pour eux meme les vendeurs, puis á tous ceux qui vivent au allentour des stocks.
J en ai vu de mes yeux le spectacle du feu .
paix á son ame

 2   Nadouvi | Jeudi, 12 Janvier 2017  - 11:48
  Plusieurs fois, les trafiquants ont été avertis. Pourquoi ne pas vouloir s'arrêter quand les forces de l'ordre vous somment de le faire ? Mourir pour du boudé est-ce raisonnable ? D'autre part, je voudrais attirer l'attention du MMLK : savez-vous qui est derrière ce trafic de boudé qui nous vient du Nigéria. Réfléchissez-y bien. Il se dit, mais je n'ai aucun élément pour le prouver, pour l'instant, que les bénéfices serviraient à des groupes terroristes pour acheter des armes !

 1   Pedro | Jeudi, 12 Janvier 2017  - 11:10
  Ces conducteurs de bourè sont des gansters. Ils tuent des passants un peu partout. Ils fument de la chanvre et y ajoutent de Sodabi selon leurs dires.
PLUS COMMENTÉS
1 Togo  - Lama-Tessi : Agadazi à la rescousse du préfet Mompion

2 Togo  - Trois conducteurs de taxi-moto fauchés par un véhicule à Bè kpota

3 Togo  - Guerin-Kouka : Les portes du Ceg Kidjabou sont fermées depuis une semaine

4 Togo  - Un jeune surpris par un train perd sa jambe

5 Togo  - Wuiti : Un voleur molesté et brûlé vif

PLUS POPULAIRES
1 Togo  - Lama-Tessi : Agadazi à la rescousse du préfet Mompion

2 Togo  - Trois conducteurs de taxi-moto fauchés par un véhicule à Bè kpota

3 Togo  - Guerin-Kouka : Les portes du Ceg Kidjabou sont fermées depuis une semaine

4 Togo  - Un jeune surpris par un train perd sa jambe

5 Togo  - L'Association des Entraîneurs de Football du Togo renouvelle son bureau


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Mention légale | Partenaires