L O M É  L I V E S  H E R E !

Togo - Fulbert Attisso fustige les 7 membres de la commission de réflexion des réformes


Politique
LomeChrono | | 6 Commentaires |Imprimer Lu : 912 fois

La nomination des membres devant régenter la commission nationale de réflexion sur les réformes politiques, constitutionnelles et institutionnelles déferle la tempête au sein du landerneau politique togolais. A « Togo Autrement », l’on ne digère pas la composition de cette commission.

Dans une interview accordée à "Togovision", le président national du « Togo Autrement », Fulbert Attisso estime que ces 7 membres nommés pour diriger la commission nationale de réflexion sur les réformes ne sont pas digne de confiance. Ce ne sont que des griots potentiels à la botte du régime.

« Il suffit de voir les personnes nommées pour diriger cette commission. Ils ne sont pas digne de confiance. Le ministre Arthème Ahoomey-Zunu est en tête de la liste. Cette personnalité a été Premier ministre pendant plusieurs années, pourquoi pendant qu’il était aux affaires, il n’a pas su faire les réformes ? Aujourd’hui, on le place au sein de cette commission. Ce n’est pas tout, dans cette même commission, figure un ministre indélicat, qui traine des casseroles : ministre Adji Otèth Ayassor. Il y a également certains nombres d’enseignants, membres de cette commission, qui sont proches du parti Unir. Nous connaissons tous leur couleur politique. Nous pouvons dire sans risque de nous fourvoyer que cette commission est à la botte du pouvoir », regrette Fulbert Attisso.

L’homme politique trouve également "anormal" que le gouvernement ait unilatéralement accouché cette commission pour faire les réformes, « alors que depuis l’APG, on nous a dit que les réformes doivent être faites de manière consensuelle ».

« Nous trouvons désolant que pour créer cette commission, le gouvernement n’a pas contacté le chef de file de l’opposition. Dans un pays normal, le chef de l’Etat avant de créer une telle commission hautement politique, doit prendre attache avec le chef de file de l’opposition pour avoir son avis sur les personnalités à nommer. Ou même lui demander s’il a une liste de personnes à intégrer dans la commission. Mais cela n’a pas été le cas. Maintenant on nous balance une commission avec des personnalités qui sont proches du parti Unir. En tout cas, nous, nous ne faisons aucune confiance à cette commission de réflexion », a-t-il insisté.

Pour le journaliste, la dégaine de cette commission ne présage rien de bon. « C’est une diversion de plus ».

Selon lui, les réformes urgentes formulées par le Haut commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale (HCRRUN) doivent être faites à l’Assemblée nationale.

KG.



Togo Dernier jour de la manifestation des OSC : Le groupe des six partis politiques rejoint la lutte 
Togo Nicodème Habia donne la liste des plus méchants hommes du Togo 
Togo Le Parti des Togolais développe le leadership chez les jeunes 
Togo Dama Dramani sur le chantier du nouveau siège de l'Assemblée Nationale 
Togo Les femmes tirées vers des standards plus élevé en politique 
Togo Un 'régime autoritaire' au Togo 
Togo L’OBTUS a sensibilisé la jeunesse de Tsévié sur la bonne gouvernance 
Togo Dr William Kuessan fustige les « anomalies » dans la commission sur les réformes politiques 
Togo L'ethnie, le problème qui préoccupe le parti de Komi Wolou 




 6   jjk | Dimanche, 15 Janvier 2017  - 14:49
  Réponse à 5-Ibn KHALDOUN
  Mon frère tu a bien répondu a Atisso
c est toujours lui qui fait le connaisseur or il ne connait rien
Mr Atisso vous avez créer plusieurs fois des regroupement ça a donner aux togolais?
et ton journal pourquoi ça ne sort plus au Togo nous avons que des Togolais qui parlent trop mais qui ne font rien aujourd’hui nous avons besoin des actions sur le terrain et non des paroles tu ferais mieux d aller voir Fabre et demande a travailler avec lui et j exhorte tt ceux qui veullent le changement a se rassembler autour de cet homme car pour mois c est lui qui peut affronter le régime pour raison a cause de cet homme ils ont incendier les 02 grands marchés du pays uniquement pour l anéantir mais il na pas pris la fuite et regarder a part lui c est opposant que le régime a accusé
Au Togo soyons inteligent


 5   Ibn KHALDOUN | Mercredi, 11 Janvier 2017  - 14:53
 
Quand on n'arrive pas à digérer, on doit arriver à rendre !
Si on ne peut pas sortir par la porte de sortie, on doit pouvoir sortir
par la porte d'entrée !


 4   kaakoo | Vendredi, 6 Janvier 2017  - 15:45
  Réponse à 2-00
  Soyons tolérants.

 3   Justin | Jeudi, 5 Janvier 2017  - 19:35
  Réponse à 1-Togo malade
  ATTISSOH, il faut bannir le mot consensus de ta bouche, car la démocratie c'est la loi de la majorité ! Apprends cela mon cher ami ! La nomination des membres de cette commission est une prérogative exclusive du Président de la République! Et toi, tu ne peux pas en faire partie, parce que presque tous sont docteurs d'Etat en Droit, en Economie, en Médecine, etc. Yako !

 2   00 | Jeudi, 5 Janvier 2017  - 13:56
  A qui pense ce toqué d'Attisso pour être membre de la commission? En tout cas à lui-même connu comme terroriste et qui tente vaille que vaille de se muer en politique.Qui d'ailleurs a besoin de son avis? Djimakpla!

 1   Togo malade | Jeudi, 5 Janvier 2017  - 11:57
  À partager jusqu'à atteindre le gouvernement togolais: voici comment le gouvernement togolais ne considère pas la diaspora qui est la force financière du Togo, mais il se dit que la diaspora réussi ça c'est du faux mensonge plutôt il complique, il fait tout pour barrer la voie à la diaspora c'est triste et déplorant👇🏽👇🏽👇🏽
Togolaises Togolais un problème se pose pour les Togolais vivant en Allemagne et désireux d'obtenir la nationalité allemande. L'Allemagne n'acceptant la double nationalité, il est donc demandé aux candidats la renonciation de la nationalité. La procédure est simple dans la plupart des pays. Il suffit d'une déclaration de renonciation à l'ambassade pour recevoir l'attestation. La situation des Togolais est un parcours de combattants.
1. Dépôt du dossier à l'ambassade du Togo.
2. Le dossier est ensuite envoyé au ministère de la Justice au Togo
3. Le dossier va à la présidence de la république qui selon information, doit se réunir en conseil de ministres deux fois par an à cet effet
4. Le dossier va ensuite à l'Assemblée nationale pour homologation.
5. L'assemblée nationale renvoie le dossier à la primature et celle ci renvoie le dossier à Editogo pour publications au journal officiel.
6. L'attestation de renonciation est enfin retournée au renonciateur par le biais de l'ambassade.
Malheureusement cette procédure n'est pas respectée et cela entraîne des conséquences pour les Togolais vivant en Allemagne. Si par malheur le renonciateur perd son emploi alors le dossier est bloqué et on perd ainsi des avantages liés à l'obtention de la nationalité allemande.
Pourquoi faut faire tout ce parcours pour renoncer à une nationalité?
Pourquoi le gouvernement togolais ne signe pas cette attestation au moins une fois par trimestre? Quel rôle joue donc l'ambassade? N'est il possible de faciliter cette procédure? Quelle est donc l'importance de coopération germano-togolaise? Votre avis est demandé
PLUS COMMENTÉS
1 Togo  - Cour d’Assises : deux individus condamnés pour complicité d’homicide

2 Togo  - Confidence du pasteur Edoh Komi sur l'état piteux de Massouhouin

3 Togo  - Championnat D2: Le programme complet des duels de la 13eme journée

4 Togo  - La population de Massahouin ne compte pas se laisser faire!

5 Togo  - Décès d'une fille suite à un avortement: Son tuteur explique les faits

PLUS POPULAIRES
1 Togo  - Cour d’Assises : deux individus condamnés pour complicité d’homicide

2 Togo  - Championnat D2: Le programme complet des duels de la 13eme journée

3 Togo  - Confidence du pasteur Edoh Komi sur l'état piteux de Massouhouin

4 Togo  - Championnat D1: Les affiches de la 15eme journée

5 Togo  - La population de Massahouin ne compte pas se laisser faire!


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Mention légale | Partenaires