L O M É  L I V E S  H E R E !

Togo - L'atelier sur la décentralisation vu par des acteurs politiques


Politique
LomeChrono | | 1 Commentaires |Imprimer Lu : 508 fois

Les travaux de l’atelier sur la décentralisation auxquels plus de 200 d’acteurs politiques, du gouvernement et de la société civile prennent part depuis mardi s’achèvent ce jeudi. L’objectif selon le gouvernement togolais, est de trouver des voies et moyens devant aboutir à une décentralisation effective au Togo.

Le Comité d’Action pour le Renouveau (CAR) n’a pas manqué à ce rendez-vous de réflexion sur les problématiques de décentralisation au Togo. Selon le président du comité de gestion de ce parti, Nador Awokou, la décentralisation a été et restera toujours la préoccupation majeure du CAR.

"La décentralisation est une des préoccupations majeures du CAR. Je peux vous rappeler que la première loi qui a été adoptée sur la décentralisation en 1998, l’a été sous l’initiative du CAR. Et l’ironie du sort, c’est quand le CAR a été encore à la Primature en 2007 que cette loi a été revisitée. Il est normal que le CAR puisse travailler ardemment, pour que le processus de décentralisation puisse être effectif. Le CAR travaille à faire en sorte que le pouvoir soit pris petit à petit de la base vers le sommet. Parce que quand vous prenez le pouvoir à la base, vous responsabilisez les gens, vous leurs donner la chance d’apprendre à gérer la chose publique et à rende compte", a-t-il indiqué.

Il a ajouté : "Quand ces gens-là sont imprégnés de ces techniques et vous leurs confiez des responsabilités à des niveaux élevés, ils les assument avec dignité. C’est pour cela que nous faisons tout pour que nos propositions soient portés à la connaissance des organisateurs et faire en sorte que cela soit pris en compte".

Malgré le fait que Le NID n’y soit pas invité, son président Gabriel Sassou Dossey Anyron reste optimiste quant aux acquis des travaux de cet atelier de 3 jours. Intervenant ce matin sur les ondes de la radio Zéphyr, l’homme politique togolais nourrit l’espoir que cette rencontre ouvrira probablement les voies aux élections locales tant attendues au Togo.

« Au conseil des ministres, il était dit que tous les acteurs politiques seraient invités à ce grand rendez-vous. Curieusement, nous n’avons pas reçu l’invitation pour prendre part à ce rendez-vous national. Le Nid n’a pas été convié à ces trois jours de réflexion. Toutefois, nous nourrissons l’espoir que de leur réflexion, jaillira la lumière qui pourra nous éclairer et nous amener à donner un agenda précis de l’organisation de ces élections locales », a souhaité le patron du parti Le NID.

Pour l’ancien ministre du Tourisme, l’organisation des élections locales est vraiment le socle de la démocratie participative à la base. « Nous souhaitons que cet atelier puisse donner l’opportunité à l’Etat d’organiser les élections locales dans les brefs délais », a-t-il émis comme son vœu.

En tout cas, faut-il le préciser, cette question de décentralisation au Togo n’est pas d’actualité au Parti du Renouveau et de la Rédemption (PRR). Le président du PRR, Nicolas Lawson pense que les conditions ne sont pas encore réunies pour aller aux élections locales.

"Le problème au Togo n’est pas la décentralisation. Les gens veulent les élections locales alors que les conditions ne sont pas propices. A Aného, toute la ville est dans une saleté totale. Vous allez à Lomé, c’est la même réalité. Et c’est parce qu’il n’y a pas les moyens. Les députés à l’Assemblée nationale ne s’intéressent pas aux besoins socio-économiques du pays. Ils ne veulent pas qu’on mette en place un conseil économique et social pour le pays. Tout ce qui les intéresse, ce sont les élections à deux tours, les élections locales, les deux mandats à la présidence et que sais-je encore. Est-ce qu’en Gambie, il y a eu l’élection à deux tours avant que Yahya Jammeh accepte sa défaite ?", s'est-il demandé.

Et de poursuivre : "Le problème, c’est dans la gérance de notre pays. Il faut d'abord des hommes compétents à la tête de ce pays avant de penser aller aux élections locales. Sinon, l’on peut toutefois faire la décentralisation du pouvoir, mais les problèmes du pays subsisteront".

En tout cas, Nicolas Lawson n’est pas le seul à qui cet atelier ne dit grand-chose. Certains observateurs y trouvent même une farce, une comédie de plus du gouvernement pour flouer les acteurs politiques du pays actuellement plongés dans un coma profond.

KG.







Togo Jean-Claude Homawoo applaudit le retour du 'Bélier Noir' 
Togo La présentation de vœux à Faure Gnassingbé débute ce mardi 
Togo Que pense Gerry Taama de la coalition des 6 partis politiques ? 
Togo Coalition de 6 partis de l'opposition : Fruit des leçons tirées des échecs du passé 
Togo Le M14 compte mettre fin au règne des « Gnassingbé » 
Togo Vidéo: Fulbert Attisso dresse un bilan négatif pour l'année 2016 
Togo Le MMLK accorde le bénéfice du doute à la commission de réflexion sur les réformes 
Togo La solution à nos problèmes est en nous, selon Nicodème Habia 
Togo Fulbert Attisso fustige les 7 membres de la commission de réflexion des réformes 




 1   Alakpato | Jeudi, 8 Décembre 2016  - 14:26
  Hello Fo Nico,
Ton analyse n`est pas pertinence, revois ta copie.
Merci
PLUS COMMENTÉS
1 Togo  - Des moniteurs d’auto-écoles avertis

2 Togo  - Ce qui s'est réellement passé entre Adébayor et Serey Die

3 Togo  - Et la grève recommence !

4 Togo  - Drame à Tsévié : Le corps d'un homme retrouvé sur le site du nouveau marché

5 Togo  - Les enseignants encore en AG synchronisées ce samedi

PLUS POPULAIRES
1 Togo  - Des moniteurs d’auto-écoles avertis

2 Togo  - Ce qui s'est réellement passé entre Adébayor et Serey Die

3 Togo  - Et la grève recommence !

4 Togo  - Drame à Tsévié : Le corps d'un homme retrouvé sur le site du nouveau marché

5 Togo  - Des étudiants de trois pays s’inspirent de leurs expériences pour une lutte concertée


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Mention légale | Partenaires