L O M É  L I V E S  H E R E !

Togo - La flambée des prix des produits sur le marché fait grincer des dents


Economie et Finances
iciLome | | Commenter |Imprimer Lu : 2654 fois

Alors que la crise économique frappe de plein fouet sur son passage, les Togolais devront encore faire avec la flambée des prix des produits de premières nécessités sur le marché. Le riz, le sucre, l’huile, les tomates, le lait… tous ont connu depuis quelques semaines, une remarquable hausse de prix.

Le bidon d’huile de 25 litres vendu il y a un mois à 18 000 FCFA, est actuellement à 21 000 FCFA. Le sac de sucre 50 kilogrammes, lui, est actuellement vendu à 24 000 FCFA alors qu’on l’achetait entre-temps à 19 000 FCFA et tout récemment à 21 000 FCFA. Une situation qui fait grincer les dents des commerçants et surtout des clients.

« Les produits sont maintenant trop chers sur le marché. Le sac de sucre de 50 kg et le bidon de l’huile 25 litres, ce sont les deux produits qui ont connu une véritable hausse de leur prix. Le sucre était à 19 000 FCFA. Mais maintenant, c’est à 21 voire 20 000 FCFA. En septembre dernier, le bidon de l’huile 25 litres était vendu à 17 000 FCFA, mais maintenant si tu ne déposes pas 21 000 FCFA, tu ne peux pas le prendre. Et pourtant le marché est morose. Les clients se font désirer. Les quelques rares qui viennent pensent que c’est nous qui augmentons les prix des produits, or ils oublient que nous aussi, nous achetons ces produits chers quelque part. Moi je ne les comprend pas», s’est désolée une commerçante rencontrée vendredi au grand marché d’Adawlato.

Selon cette dame, certains produits maraîchers à l’instar de tomates, du piment, de l’oignons, etc. connaissent également cette flambée de prix. En tout cas, pour bon nombre de consommateurs interrogés, cette situation s’explique.


« Depuis le mois d’octobre, le prix de certains produits de prmière nécessité ont flambé considérablement. Les mauvaises langues disent que ce sont les retombées du sommet de Lomé. Mais, moi je crois que cette flambée est la conséquence des taxes que l’Office togolais des recettes (ndlr OTR) exigent sur tous les produits importés », a laissé entendre une détentrice de boutique d’alimentation générale à Bè-kpéhénou.

Visiblement, le panier de la ménagère a du mal à être rempli ces derniers moments. Toutefois, le prix du maïs et de certaines céréales sont demeurés constants. Le bol de maïs de dernière récolte par exemple, est vendu à 350 voire 400 FCFA. Celui du mil est à 800 voire 850 FCFA. Le prix de la farine de manioc communément appelé en Mina garis par contre a augmenté. Il est vendu à 1000 FCFA.

A l’approche des fêtes de fin d’année, une réaction de la part du gouvernement pour revoir ces prix à la baisse sera la bienvenue.

KG.




Togo La Banque mondiale va « accompagner le Togo » dans la mise en œuvre du PND 
Togo Un nouveau prêt de la Banque Mondiale au gouvernement 
Togo Du désordre dans le secteur de Microfinance 
Togo 16 milliards FCFA de la BM pour améliorer les infrastructures et la gestion urbaine 
Togo Préparation du budget, qualité des informations budgétaires… FMI et UE assistent le gouvernement 
Togo 13 pays réfléchissent à Lomé sur le recouvrement efficace des impôts 
Togo Vers la règlementation du secteur des microfinances 
Togo Que fait donc la Haute Autorité de lutte contre la Corruption? 
Togo Un Burkinabé dirige désormais Coris Bank international Togo 



PLUS COMMENTÉS
1 Togo  - 4 milliards d’investissement à l’hôtel 2 Février pour plus de confort

2 Togo  - Vers une cartographie des mines artisanales

3 Togo  - Adam Fazazi, le chef d’orchestre de la victoire en Super Coupe

4 Togo  - Fourniture du courant : la CEET annonce des perturbations à Lomé et à l’intérieur du pays

5 Togo  - Littérature : Ces deux ouvrages pour compléter la liste des œuvres littéraires

PLUS POPULAIRES
1 Togo  - « Génération 2030 » : Trois chèques de 1.500.000 FCFA aux meilleurs projets

2 Togo  - PNUD: Les conseils de Damien Mama aux nouvelles bachelières

3 Togo  - Agriculture: Trente diplômés de l'Infa en Israël pour renforcer leurs connaissances

4 Togo  - Centre Aéré de Vacances de Lomé : Près de 700 jeunes ont pris part à l’édition 2018

5 Togo  - 4 milliards d’investissement à l’hôtel 2 Février pour plus de confort


TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Mention légale | Partenaires